Eric John Holmyard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Eric John Holmyard (1891-1959) est un enseignant anglais du Clifton College, spécialisé en histoire des sciences.

Ses recherches universitaires ont porté sur l'histoire de l'Alchimie, et en particulier dans sa relation privilégiée avec la science islamique. Il a traduit des textes depuis le latin et l'arabe, et a étudié extensivement les écrits de Geber. Il est à l'origine, avec D. C. Mandeville, de la réattribution à Avicenne du texte alchimique De Mineralibus[1].

Comme auteur de manuel, il a été pionnier dans l'approche historique de l'enseignement de la science. « His historicized science books were an enormous and long-term commercial success, with Elementary Chemistry (1925) alone selling half-a-million copies by 1960. »[2]

Il a eu comme étudiant Nevill Mott et Charles Coulson à Clifton, mais son influence scientifique sur leurs travaux a été faible et même négative dans le cas de Coulson[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Avicenna (Ibn Sina) 980-1037
  2. (en) [PDF] « Fatal Mutilations: Educationism and the British Background to the 1931 International Congress for the History of Science and Technology », A. K. Mayer, Hist. Sci., xl (2002), p. 448.
  3. (en) « Early Ideas in the History of Quantum Chemistry » : « … Holmyard — the prolific writer of elementary textbooks — apparently met with no success in attracting him towards Chemistry; indeed, he chose quite firmly the Classics. »