Erdevik

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Erdevik
Ердевик
Blason de Erdevik
Héraldique
La rue principale d'Erdevik
La rue principale d'Erdevik
Administration
Pays Serbie Serbie
Province Voïvodine
Région Syrmie
District Syrmie (Srem)
Municipalité Šid
Code postal 22 230
Démographie
Gentilé Erdevičani
Population 2 736 hab. (2011)
Densité 51 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 07′ 01″ N 19° 24′ 27″ E / 45.1169, 19.4075 ()45° 07′ 01″ Nord 19° 24′ 27″ Est / 45.1169, 19.4075 ()  
Altitude 121 m
Superficie 5 380 ha = 53,8 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte administrative de Serbie
City locator 14.svg
Erdevik

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte topographique de Serbie
City locator 14.svg
Erdevik

Erdevik (en serbe cyrillique : Ердевик) est une localité de Serbie située dans la province autonome de Voïvodine. Elle fait partie de la municipalité de Šid dans le district de Syrmie (Srem). Au recensement de 2011, elle comptait 2 736 habitants[1].

Erdevik, officiellement classé parmi les villages de Serbie, est une communauté locale, c'est-à-dire une subdivision administrative, de la municipalité de Šid. Par sa population, il est le village le plus important de la municipalité[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation d'Erdevik dans la municipalité de Šid

Erdevik se trouve dans la région de Syrmie, sur les pentes méridionales du massif de la Fruška gora. Il est situé à 17 kilomètres d'Ilok (en Croatie), à 26 kilomètres de Sremska Mitrovica et à 16 kilomètres de Šid. Son territoire est parcouru par de nombreux ruisseaux ; on y trouve également de nombreuses sources et trois lacs[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Sur le territoire du village, les archéologues ont mis au jour des vestiges remontant à l'Âge du bronze ; on y a également découvert plusieurs sites datant de l'époque romaine. Le village lui-même est mentionné pour la première fois en 1351. Conquis par les Ottomans de Soliman le Magnifique en 1520, il passa entre les mains des Autrichiens en 1697 avec le reflux des Turcs après le siège de Vienne de 1683. Après la conquête autrichienne, Erdevik fit partie des terres du prince Livio Odescalchi et il resta dans les possessions de cette famille jusqu'à la fin de la Première Guerre mondiale[2].

D'après les données historiques concernant le village, ses habitants les plus anciens étaient des Serbes, dont beaucoup vinrent s'y installer au moment de la conquête de la Serbie par les Ottomans ; plus tard, au temps de la Frontière militaire, les Autrichiens les considéraient comme un rempart contre l'Empire turc ; des Allemands, des Hongrois et des Slovaques s'y installèrent aux XVIIIe et XIXe siècles[2].

L'église évangélique slovaque

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution historique de la population[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1948 1953 1961 1971 1981 1991 2002 2011
3 863 4 076 4 499 4 177 3 758 3 427 3 316[3] 2 736[1]


Évolution de la population

Données de 2002[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges (2002)

En 2002, l'âge moyen de la population était de 40 ans pour les hommes et 44,6 ans pour les femmes[4].

Répartition de la population par nationalités (2002)

En 2002, les Serbes représentaient 60,5 % de la population ; le village abritait notamment une importance minorité slovaque représentant un peu plus d'un quart de la population (25,5 %) et une minorité croate (4 %)[5].

Données de 2011[modifier | modifier le code]

En 2011, l'âge moyen de la population était de 45,6 ans, 43,4 ans pour les hommes et 47,8 ans pour les femmes[6].

Économie[modifier | modifier le code]

La plupart des habitants travaillent dans l'agriculture. Le territoire du village dispose de 867 ha de terres arables, où l'on cultive du blé, du maïs et des betteraves sucrières ; 480 ha sont couverts de vignobles et Erdevik est réputé pour ses vins ; 102 ha sont consacrés à la culture du houblon[2].

Vie locale[modifier | modifier le code]

Erdevik abrite une école dont l'origine remonte à 1755. La localité possède une association culturelle slovaque créée en 1907 et une association culturelle serbe créée en 1947[2]. En 1978, le village a accueilli le festival de danse slovaque Tancuj, tancuj[7].

Tourisme[modifier | modifier le code]

Le parc d'Erdevik

Sur le territoire du village, la forêt couvre environ 1 500 ha et des arbres comme les tilleuls, les chênes, les hêtres, les acacias et les pins sont protégés au sein du parc national de la Fruška gora ; la forêt abrite des cerfs, des mouflons et des sangliers. Le centre du village abrite un grand parc arboré[2].

Erdevik possède deux églises « de grande importance » : l'église Saint-Nicolas, construite en 1804[8] et l'église catholique Saint-Michel, construite en 1890[9]. Il abrite également une église évangélique slovaque.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (sr)(en)[PDF] « Recensement de la population, des ménages et des logements dans la République de Serbie 2011 », sur http://webrzs.stat.gov.rs, Site de l'Institut de statistiques de la République de Serbie,‎ 10 novembre 2011 (consulté le 6 avril 2013)
  2. a, b, c, d, e, f et g (sr) « Erdevik », sur http://www.sid.rs, Site de la municipalité de Šid (consulté le 28 décembre 2012)
  3. (sr) Livre 9, Population, analyse comparative de la population en 1948, 1953, 1961, 1971, 1981, 1991 et 2002, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, mai 2004 (ISBN 86-84433-14-9)
  4. a et b (sr) Livre 2, Population, sexe et âge, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, février 2003 (ISBN 86-84433-01-7)
  5. a et b (sr) Livre 1, Population, origine nationale ou ethnique, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, février 2003 (ISBN 86-84433-00-9)
  6. a et b (sr)(en)[PDF] « Livre 2 : Âge et sexe - Données par localités », sur http://stat.gov.rs, Site de l'Institut de statistiques de la République de Serbie,‎ 14 décembre 2012 (consulté le 6 avril 2013)
  7. (en) « Dance, dance... », sur http://www.slovackizavod.org.rs, Site de l'Institut culturel slovaque de Voïvodine (consulté le 28 décembre 2012)
  8. (sr) « Srpska Pravoslavna crkva Sv. Nikole, Erdevik », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 28 décembre 2012)
  9. (sr) « Rimokatolička crkva Sv. Mihaila, Erdevik », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 28 décembre 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]