Ercole sul Termodonte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ercole sul Termodonte - Hercule sur le Thermodon - (RV 710) est un dramma per musica d'Antonio Vivaldi sur un livret d'Antonio Salvi, précédemment attribué de façon erronée à Giacomo Francesco Bussani, créé à Rome au théâtre Capranica le 23 janvier 1723 à l'occasion du Carnaval.

Cette création à Rome, où la loi pontificale interdisait la présence de femmes sur scène, fait que tous les rôles féminins furent dévolus à des castrats sopranos.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Ercole (Hercule), demi-dieu (ténor - à la création, rôle tenu par Giovanni Battista Pinacci)
  • Antiope, reine des Amazones (castrat soprano - à la création, rôle tenu par Giovanni Ossi)
  • Ippolita (Hippolyte), sœur d'Antiope (castrat soprano - à la création, rôle tenu par Giacinto Fontana "Farfallino")
  • Orizia (Orithye), autre sœur d'Hippolyte ( castrat soprano - à la création, rôle tenu par Giovanni Dreyer)
  • Martesia (Ménalippe), fille d'Antiope[1] (castrat soprano - à la création, rôle tenu par Girolamo Bartoluzzi)
  • Teseo (Thésée), prince d'Athènes (castrat contralto - à la création, rôle tenu par Giovanni Battista Minelli)
  • Alceste, roi de Sparte (castrat soprano - à la création, rôle tenu par Giovanni Carestini "Cusanino")
  • Telamone (Télamon), roi d'Ithaque (castrat contralto - à la création, rôle tenu par Giuseppe Domenico Galletti)

Argument[modifier | modifier le code]

Jalouse de la gloire d'Hercule, Junon pousse Eurysthée, roi de Mycènes, à ordonner au héros qui lui est redevable de 12 travaux, de lui rapporter les armes d'Antiope, reine des Amazones - tâche considérée comme impossible. Toute la Grèce ayant eu vent de la chose, toute la noblesse dont Thésée et Télamon veut accompagner Hercule. Celui-ci se rend donc en Cappadoce avec neuf navires. Il parvient à surprendre les Amazones et à capturer Hippolyte, Orithye, sœurs d'Antiope, et Martesia, sa fille. Thésée s'éprend d'Hippolyte et obtient sa main. Alceste et Martesia convolent. Antiope, après avoir longtemps résisté, s'incline devant la volonté du destin et rend ses armes à Hercule. Toute l'assemblée appelle sur les époux, Antiope et Hercule la bénédiction des dieux.

Partition[modifier | modifier le code]

Nombreux fragments manuscrits en copie à Paris, Bruxelles et Munster.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. À l'origine, Ménalippe est une sœur d'Antiope ; elle a été renommée Martesia et est devenue la fille d'Antiope pour les besoins de l'opéra.