Eraldo Monzeglio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Eraldo Monzeglio
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nationalité Drapeau de l'Italie Italie
Naissance 5 juin 1906
Lieu Vignale Monferrato (Italie Drapeau : Italie)
Décès 3 novembre 1981 (à 75 ans)
Lieu Turin (Italie Drapeau : Italie)
Taille 1,72 m (5 8)
Période pro. 19231939
Poste Défenseur puis entraîneur
Parcours junior
Saisons Club
?-1923 Drapeau : Italie Casale
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1923-1926 Drapeau : Italie Casale 026 (1)
1926-1935 Drapeau : Italie Bologne 252 (4)
1935-1939 Drapeau : Italie AS Roma 101 (0)
Total 279 (5)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1930-1938 Drapeau : Italie Italie 033 (0)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1946-1947 Drapeau : Italie Côme
1947-1949 Drapeau : Italie Pro Sesto
1949-1956 Drapeau : Italie Napoli
1956-1957 Drapeau : Italie Monza
1958-1962 Drapeau : Italie Sampdoria
1962-1963 Drapeau : Italie Napoli
1963-1964 Drapeau : Italie Juventus
1966 Drapeau : Suisse Chiasso
Drapeau : Italie Lecco
1973 Drapeau : Suisse Chiasso
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Eraldo Monzeglio (né le 5 juin 1906 à Vignale Monferrato dans la province d'Alexandrie au Piémont et mort le 3 novembre 1981 à Turin) est un joueur de football italien qui jouait en tant que défenseur avant de devenir entraîneur.

Biographie[modifier | modifier le code]

En tant que joueur[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

En tant qu'arrière latéral, Monzeglio commence sa carrière avec un des grands clubs proches de sa ville natale, l'AS Casale Calcio[1], avec qui il évolue pendant trois saisons sans remporter aucun trophée.

Puis il joue ensuite pour Bologne FC 1909 pendant neuf saisons, remportant notamment un Scudetto (en 1928-29) et deux coupes Mitropa.

Il finit sa carrière à l'AS Rome pour quatre saisons, atteignant notamment une finale de coupe d'Italie en 1937 et une 2e place en Serie A en 1936.

Sélection[modifier | modifier le code]

Eraldo Monzeglio a notamment disputé 6 matchs avec l'équipe B de la Nazionale, avec laquelle il fait ses débuts le 7 avril 1929 lors d'une victoire 4-1 contre la Grèce[2].

Il est également international italien à trente-trois reprises[3] (1930-1938) pour aucun but inscrit.

Il participe à la Coupe du monde de football de 1934 qu'il remporte avec sa sélection, ne ratant qu'un seul match contre les États-Unis. À l'occasion du mondial italien, il rencontre et devient ami personnel de Benito Mussolini (devenant l'entraîneur personnel de ses fils).

Il participe ensuite à la Coupe du monde de football de 1938, ne jouant qu'un seul match contre la Norvège, et remporte une nouvelle fois ce tournoi.

En tant qu'entraîneur[modifier | modifier le code]

Après la fin de sa carrière de joueur, il devient tout d'abord directeur technique de la Roma lors de la saison 1941-42 (remportant cette saison le titre de champion), avant d'ensuite partir pour la campagne militaire de Russie.

Durant l'après-guerre, il entame une carrière d'entraîneur dans des clubs italiens. Il commence par prendre les rênes du Calcio Côme pour une saison en 1946 (il termine 8e de Serie B), avant d'ensuite rejoindre l'AC Pro Sesto, toujours en deuxième division.

En 1949, il part dans le sud diriger le SSC Naples (où il remporte une Serie B en 1950) pour sept saisons (il est l'entraîneur ayant dirigé le plus longtemps le club parthénopéen).

Il quitte ensuite le club pour une saison à l'AC Monza, avant de partir lors de la saison 1958-59 à la Sampdoria Gênes, avec qui il reste jusqu'à la saison 1961-62. Il retourne ensuite à Naples, assistant Bruno Pesaola au poste de directeur technique[4].

En octobre 1963, il prend la place de Paulo Amaral avec le club piémontais de la Juventus, appelé en intérim par Vittore Catella. Il dirige son premier match sur le banc de la Juve le 2 octobre 1963 lors d'une victoire 2-1 sur l'OFK Belgrade en coupe des villes de foires[5]. Il ne reste au total qu'une seule saison avec la Vieille Dame, dirigeant en tout 39 matchs, dont 16 victoires[6].

Il quitte ensuite l'Italie pour la Suisse (il y dirige à deux reprises le FC Chiasso), puis entraîne un dernier club, le Calcio Lecco.

Il meurt à Turin à l'âge de 75 ans.

Clubs[modifier | modifier le code]

En tant que joueur[modifier | modifier le code]

 

En tant qu'entraîneur[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En tant que joueur[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

Drapeau : Italie Bologne
 
Drapeau : Italie AS Roma

Sélection[modifier | modifier le code]

Drapeau : Italie Italie
 

En tant qu'entraîneur[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

Drapeau : Italie Napoli
 

Distinctions individuelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Monzeglio sur enciclopediadelcalcio.com
  2. Almanacco del calcio Panini 1979, page 456
  3. (it) Eraldo Monzeglio, FIGC
  4. Gazzetta dello Sport, 15 septembre 1962, page 4
  5. (it) Eraldo Monzeglio sur Myjuve.it
  6. (it) Eraldo Monzeglio - Partite Disputate: Totale
  7. Le trophée de Seminatore d'oro (qui se tint de 1956 à 1990) était un prix décerné par la FIGC (puis par INA Assitalia à partir de 1982) au meilleur entraîneur de la saison en Italie. Il fut remplacé par le Panchina d'oro à partir de 1991.