Er (Bible)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Er.

Er (hébreu : עֵר) est le nom de plusieurs personnages de la Bible, descendant tous de Juda.

Er dans la Bible[modifier | modifier le code]

Dans la Bible hébraïque[modifier | modifier le code]

Er est le premier-né de Juda et de son épouse la fille de Choua. Juda qui a eu deux autres fils, Onan et Chêla, lui donne en mariage Tamar. Cependant, Er est mauvais (hébreu : רע ra) aux yeux de Dieu qui le fait mourir (Genèse 38:3-7). Son nom revient ensuite dans plusieurs listes des générations de Juda (Genèse 46:12, Nombres 26:19, I Chroniques 2:3).

Le nom d’Er apparait en outre en 1 Chroniques 4:21 où il est donné au premier-né de Chêla, troisième fils de Juda.

Er dans la Bible chrétienne[modifier | modifier le code]

Er est le fils de Yosse et père d'Elmodam, quarante-neuvième dans la généalogie de Jésus selon Luc 3:28.

Exégèses du récit biblique[modifier | modifier le code]

Bien qu’elle mentionne Er à plusieurs reprises, la Bible n’explique jamais la nature de l’acte qui lui valut d’être mauvais aux yeux de Dieu et de mourir. De plus, contrairement aux fils de Jacob et aux fils de Juda et Tamar, elle ne donne aucune interprétation de son nom, jouant seulement sur les mots Er-ra. Ce sont principalement ces deux non-dits qui se trouvent au centre de la plupart des exégèses sur le personnage.

L’acte d’Er[modifier | modifier le code]

Les Sages d’Israël, remarquant que Dieu fit « aussi » mourir Onan (Genèse 38:10) en déduisent qu’Er mourut aussi pour avoir corrompu sa semence, car « il labourait dans le jardin mais en semait en dehors de lui » ; si Onan le fit pour ne pas donner de descendance à son frère, Er, lui, décida ne pas ensemencer sa femme afin de ne pas flétrir sa beauté par la grossesse[1].

Le sens du nom Er[modifier | modifier le code]

Les occurrences du mot ʿ-r ne désignant pas directement le fils de Juda (Malachie 2:12, Cantique 5:2) sont traduites par « éveillé ».

Er fils de Juda et Er fils de Chêla[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  1. T.B. Yebamot 34b, Nidda 13a