Eora

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Eoras sont un peuple aborigène de la région de Sydney, en Australie et ayant vécu au sud du fleuve Georges, au nord du fleuve Hawkesbury et à l'ouest de Parramatta. Les populations autochtones utilisaient ce mot pour se décrire lorsqu'ils ont rencontré les premiers Européens. "Eora" a ensuite été utilisé par les Britanniques pour désigner ce peuple. Le peuple Eora est constitué de plusieurs familles ou clans.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le mot Eora (parfois orthographié Iora ou Iyora) est un mot dérivé de « ici » ou « lieu », et signifie « le peuple »

Clans[modifier | modifier le code]

Les Eora comprennent généralement trois clans principaux: Cadigal, Wanegal, et les peuples Cammeraygal.

Langage[modifier | modifier le code]

La langue Dharuk (ou Eora) a été reconstruite à partir des nombreuses notes qui lui sont faites par les premiers colons. Certains des mots de la langue autochtone encore en usage aujourd'hui, sont de la langue Eora (et peut-être Dharawal) comprennent les mots suivants  : dingo, woomera, wallaby, wombat, waratah, et boobook.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Le des documents, considérés comme un trésor, en langues autochtones de toute l'Australie sont découverts au sein de la bibliothèque State Library of New South Walesde Nouvelle-Galles du Sud. Les comptes des premiers contacts entre les peuples autochtones et les colons européens sont découverts, documents inédits, déposés dans les sous-sol de l'édifice, et sont peut-être le témoignage et les traces les plus précis de la langue Eora jamais vus[1],[2].

  1. (en)« Early Indigenous language documents unearthed at NSW library », sur www.abc.net.au,‎ 26 août 2013 (consulté le 26 août 2013)
  2. (en)Deborah Rice, « Treasure trove of Indigenous language documents unearthed at NSW State Library », sur www.au.news.yahoo.com,‎ 26 août 2013 (consulté le 26 août 2013)