Eolacertilia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Eolacertilia sont un ordre disparu de sauropsides diapsides, de l'infra-classe des Lepidosauromorpha. Ils apparurent au Permien et s'éteignirent au début du Crétacé.

Évolution[modifier | modifier le code]

Les Lacertilia, qui comprennent actuellement les serpents, les lézards, les iguanes, les caméléons, les geckos, le Draco (ou dragon volant) et les varans, ainsi que les Mosasaures fossiles, descendent des Eolacertilia. Les Eolacertilia avaient d'ailleurs pour la plupart une allure de lézard. Les Eolacertilia les plus célèbres sont le Kuehneosaurus et l'Icarosaurus, des reptiles capables de planer grâce à une membrane de peau tendue sur leurs côtes allongées, ainsi que le Paliguana, le Palaeagama et le Saurosternon.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :