Eochaid mac Áeda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Eochaid.

Eochaid mac Áeda est un roi des Scots vers 781 (?).


Origine[modifier | modifier le code]

L’existence même de son règne a été mise en cause par la critique contemporaine[1] En effet il n’est pas mentionné dans le Duan Albanach[2] ni par les Chroniques d'Irlande seuls les Synchronismes de Flann Mainistreach[3] les listes postérieures des rois d’Écosse[4], et les généalogies notamment celle du « Genelach Rig n-Alban » reprise dans la compilation dite de Rawlinson B 502, le citent systématiquement comme le fils d'Áed Find et le grand-père de Kenneth mac Alpin :

  • Cineada m. Alpin m. Echadach m. Aeda Find m. Domongairt m. Domnaill Bricc m. Echach Buidi m. Aedain m. Gabrain m.Domangairt m.Fergus m.hEircc.

Dans ce contexte Eochaid aurait succédé à son oncle Fergus mac Echdach et été parmi les prétendants qui se seraient partagés le Dal Riata après 781 mais qui n'aurait régné sur le seul Kintyre[5]. « Donn Corci rex Dal Riatai » dont la mort est bien attestée par les Annales d'Ulster en 792[6] étant le « vrai » roi de Dal Riata.

Postérité[modifier | modifier le code]

Eochaid est considéré dans les généalogies comme père d'Alpin II de Dalriada. « Eochaid mac Áeda Find » correspond également au roi mythique « Achaius » de 787 que Jean de Fordun considère qu'il est le premier à faire alliance avec les Francs et qui envoie une ambassade à Charlemagne pour confirmer l'alliance qui serait donc à l’origine de l'Auld Alliance entre l’Écosse et la France[7]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Alfred P. Smyth Warlords and Holy Men. Scotland AD 80~1000 Edinburgh University Press (1984) (ISBN 0748601007) p. 182 .
  2. (en) William Forbes Skene Chronicles Of The Picts,Chronicles Of The scots And Other Early Memorials Of Scottich History H.M. General Register House Edinburgh (1867), reprint Kessinger Publishing's (2007) (ISBN 1432551051) p. 61
  3. (en) William Forbes Skene Op. cit p. 21 ,
  4. W.F Skene, Op. cit « Cronica Regum Scottorum , MCLXV » p. 130
  5. (en) Mike Ashley British Kings & Queens Robinson Londres 1999 (ISBN 1-84119-096-9), p. 206
  6. Annales d'Ulster: AU 792.4
  7. (en) John of Fordun's Chronica genus Scotorum (Edinburgh, 1871–1872) chapitres XLVIII & XLIX cités par (en) Mike Ashley Op. cit p. 206


Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Alfred P. SmythWarlords and Holy Men. Scotland AD 80~1000 Edinburgh University Press (1984) (ISBN 0748601007)
  • (en) Ann Williams, Alfred P. Smyth and DP Kirby. A bibliographical dictionary of Dark Age Britain. SEABY London (1990) (ISBN 1-85264-047-2)
  • (en) Alex Woolf From Pictland to Alba 789~1070 The New Edinburgh History of Scotland. Edinburgh University Press, Edinburgh (2007) (ISBN 9780748612345)

Liens externes[modifier | modifier le code]

C.E.L.T. Genealogies from Rawlinson B 502, section 26 « Genelach Rig n-Alban »

Légende d'Eochaid IV le Venimeux (764-789)[modifier | modifier le code]

De caractère aventurier du vivant de son père Fergus II, il partit en expédition chez les Pictes où il fut capturé et condamné à mort par le roi Conall. Une belle jeune fille, Constantine, princesse des Pictes et fille de Conall, le libéra. Le jeune Eochaid, alors âgé de 17 ans, l'amena à Dalriada et l'épousa pour en faire Constantine de Dalriada. Ils furent les parents d'Alpin II de Dalriada[réf. nécessaire].

Plus tard, Constantine voulut revoir les siens mais son père était mort, remplacé par ses frères Angus II le Fou, le trésorier Uen et le général Drust. Ceux-ci la bannirent à jamais. Cette action déclencha une guerre au cours de laquelle le roi Eochaid (monté sur le trône en 781) mourut lors de la bataille de Glasgow[réf. nécessaire].