Entéropeptidase

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Entéropeptidase

1EKB.png

Caractéristiques générales
Autres noms ou symbole entérokinase
Fonction sérine-protéase
Symbole PRSS7
Homo sapiens
Chromosome et locus 21q21
Autre symbole ENTK
Numéro CAS 9014-74-8
Entrez 5651
HUGO 9490
OMIM 606635
RefSeq NM_002772
UniProt P98073
Nomenclature EC 3.4.21.9

L'entéropeptidase (EC 3.4.21.9) (ou entérokinase) est une enzyme de la famille des hydrolases intervenant dans la digestion. Elle est produite par les cellules épithéliales du duodénum puis sécrétée par les glandes duodénales, les cryptes de Lieberkühn, chaque fois que de la nourriture passe de l'estomac dans le duodénum. Le rôle principal de l'entéropeptidase est d'activer le trypsinogène en trypsine par élimination d'un oligopeptide C-terminal, et a donc un rôle-clé dans la digestion.

Bien qu'elle ait un mécanisme d'action de type sérine-protéase, elle n'est pas inhibée par les inhibiteurs de trypsine.

Elle est formée de deux chaînes : une chaîne lourde (82 à 140 kD) qui permet de fixer l'enzyme sur la paroi intestinale, et une chaîne légère (35 à 62 kD) qui contient le site actif.

Des cas isolés d'insuffisance génétique en entéropeptidase ont été rapportés.

Mécanisme d'action[modifier | modifier le code]

L'entérokinase catalyse la réaction suivante :

Val-(Asp)4-Lys-Ile-Val~(trypsinogen) → Val-(Asp)4-Lys (hexapeptide) + Ile-Val~(trypsin)

L'entérokinase coupe au niveau d'une lysine à condition qu'elle soit précédée de 4 acides aspartiques, et qu'elle ne soit pas suivie d'une proline[1].

En dépit de son nom, l'entérokinase n'est pas une kinase. Elle fut nommée ainsi parce qu'elle modifie le degré d'activité enzymatique de son substrat par une réaction de clivage protéolytique. Les kinases agissent de même par une réaction de phosphorylation.

Séquence[modifier | modifier le code]

L'entéropeptidase humaine comporte 1019 acides aminés (784 acides aminés pour la chaîne lourde et 235 pour la chaîne légère).

        10          20          30          40          50          60
MGSKRGISSR  HHSLSSYEIM  FAALFAILVV  LCAGLIAVSC  LTIKESQRGA  ALGQSHEARA

        70          80          90         100         110         120
TFKITSGVTY  NPNLQDKLSV  DFKVLAFDLQ  QMIDEIFLSS  NLKNEYKNSR  VLQFENGSII

       130         140         150         160         170         180
VVFDLFFAQW  VSDENVKEEL  IQGLEANKSS  QLVTFHIDLN  SVDILDKLTT  TSHLATPGNV

       190         200         210         220         230         240
SIECLPGSSP  CTDALTCIKA  DLFCDGEVNC  PDGSDEDNKM  CATVCDGRFL  LTGSSGSFQA

       250         260         270         280         290         300
THYPKPSETS  VVCQWIIRVN  QGLSIKLSFD  DFNTYYTDIL  DIYEGVGSSK  ILRASIWETN

       310         320         330         340         350         360
PGTIRIFSNQ  VTATFLIESD  ESDYVGFNAT  YTAFNSSELN  NYEKINCNFE  DGFCFWVQDL

       370         380         390         400         410         420
NDDNEWERIQ  GSTFSPFTGP  NFDHTFGNAS  GFYISTPTGP  GGRQERVGLL  SLPLDPTLEP

       430         440         450         460         470         480
ACLSFWYHMY  GENVHKLSIN  ISNDQNMEKT  VFQKEGNYGD  NWNYGQVTLN  ETVKFKVAFN

       490         500         510         520         530         540
AFKNKILSDI  ALDDISLTYG  ICNGSLYPEP  TLVPTPPPEL  PTDCGGPFEL  WEPNTTFSST

       550         560         570         580         590         600
NFPNSYPNLA  FCVWILNAQK  GKNIQLHFQE  FDLENINDVV  EIRDGEEADS  LLLAVYTGPG

       610         620         630         640         650         660
PVKDVFSTTN  RMTVLLITND  VLARGGFKAN  FTTGYHLGIP  EPCKADHFQC  KNGECVPLVN

       670         680         690         700         710         720
LCDGHLHCED  GSDEADCVRF  FNGTTNNNGL  VRFRIQSIWH  TACAENWTTQ  ISNDVCQLLG

       730         740         750         760         770         780
LGSGNSSKPI  FSTDGGPFVK  LNTAPDGHLI  LTPSQQCLQD  SLIRLQCNHK  SCGKKLAAQD

       790         800         810         820         830         840
ITPKIVGGSN  AKEGAWPWVV  GLYYGGRLLC  GASLVSSDWL  VSAAHCVYGR  NLEPSKWTAI

       850         860         870         880         890         900
LGLHMKSNLT  SPQTVPRLID  EIVINPHYNR  RRKDNDIAMM  HLEFKVNYTD  YIQPICLPEE

       910         920         930         940         950         960
NQVFPPGRNC  SIAGWGTVVY  QGTTANILQE  ADVPLLSNER  CQQQMPEYNI  TENMICAGYE

       970         980         990        1000        1010
EGGIDSCQGD  SGGPLMCQEN  NRWFLAGVTS  FGYKCALPNR  PGVYARVSRF  TEWIQSFLH

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.neb.com/nebecomm/products/productP8070.asp

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • (en) Kunitz M., « Formation of trypsin from crystalline trypsinogen by means of enterokinase. », J. Gen. Physiol., vol. 22, no 4,‎ mars 1939, p. 429-446
  • (en) Huang L., Ruan H., Gu W., Xu Z., Cen P., Fan L., « Functional expression and purification of bovine enterokinase light chain in recombinant Escherichia coli », Prep. Biochem. Biotechnol., vol. 37, no 3,‎ 2007, p. 205-217
  • (en) Rawlings ND, Barrett AJ, « Evolutionary families of peptidases », Biochem. J., vol. 290,‎ février 1993, p. 205-218
  • (en) « Mutations in the proenteropeptidase gene are the molecular cause of congenital enteropeptidase deficiency », Am. J. Hum. Genet., vol. 70, no 1,‎ janvier 2002, p. 20-25