Enseignement supérieur et recherche au Cameroun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'enseignement supérieur public au Cameroun est sous tutelle du ministère de l'Enseignement supérieur (MINESUP). Les huit universités publiques que compte le Cameroun sont issues de l'éclatement de l'université du Cameroun de Yaoundé de par la réforme de l'enseignement supérieur de 1993.

Leur mission définie dans l'article 3 du décret 027 de 1993 a été renforcée par la loi d'orientation du 19/01/2001. Elles sont chargées de formation, de recherche scientifique et technique, de l'appui au développement, de la promotion sociale, et de la promotion de la science, de la culture et de la conscience nationale. À ces universités sont généralement rattachés des écoles et instituts spécialisés d'enseignement et de recherches. L'enseignement supérieur privé est en pleine croissance au Cameroun. De ce fait le pays compte déjà plusieurs universités et instituts supérieurs privés d'enseignement et de recherche.

Établissements d'enseignement supérieur[modifier | modifier le code]

Universités[modifier | modifier le code]

Publiques[modifier | modifier le code]

Privées[modifier | modifier le code]

Reconnues par l'État :

Non reconnues par l'État :

  • Université internationale de Bertoua (fondée par l'Église catholique)
  • Complexe universitaire (ESG-ISTA) Douala
  • Université de Yaoundé-Sud Joseph Ndi Samba

Reconnaissance incertaine, à vérifier:

  • The Cameroon Christian University (CCU)
  • Catholic University of Cameroon, Bamenda

Écoles et instituts[modifier | modifier le code]

Publics[modifier | modifier le code]

  • Faculté d'agronomie et des sciences agricoles (FASA) ; Dschang
  • Faculté de génie industriel (FGI) ; Douala
  • École nationale d'administration et de magistrature (ENAM) ; (Yaoundé)
  • École nationale supérieure des postes et télécommunications (ENSPT) ; (Yaoundé)
  • École nationale supérieure polytechnique de Yaoundé
  • École normale supérieure de Yaoundé (ENSY)
  • École nationale supérieure de travaux publics (ENSTP), Yaoundé
  • École militaire interarme (EMIA), Yaoundé
  • École normale supérieure de l'enseignement technique de Douala (ENSET de Douala)
  • École supérieure des sciences et techniques de l'information et de la communication (ESSTIC), Yaoundé
  • École supérieure des sciences économiques et commerciales (ESSEC), Douala
  • Institut national de la jeunesse et des sports (INJS), Yaoundé
  • Institut universitaire technologique de Bandjoun (IUT Fotso Victor)
  • Institut universitaire technologique de Douala
  • Institut universitaire technologique de Ngaoundéré
  • École nationale supérieure d'agro-industrie de Ngaoundéré (ENSAI)
  • École de géologie et d'exploitation minière de l'université de Ngaoundéré (EGEM Ngaoundéré)
  • École supérieure de traducteurs et interprètes de Buea (ASIF : advanced school of translators and interpretors
  • Institut des relations internationales du Cameroun (IRIC, Yaoundé)
  • Institut de formation et de recherche démographique (IFORD, Yaoundé)
  • Institut des beaux-art de Nkongsamba (IBAN)
  • Institut des beaux-arts de Foumban (IBAF) (en construction)
  • Institut sous-régional de statistique et d économie appliquée (ISSEA), Yaoundé
  • Institut supérieur de technologie médicale (ISTM), Yaoundé
  • École nationale supérieure de police, Yaoundé
  • École normale supérieure de Maroua[1](ENSM)
  • École des sciences et de médecine vétérinaire (ESMV), Ngaoundéré
  • Institut supérieur du Sahel (ISS), Maroua[2]
  • École nationale des eaux et forêts (ENEF), Mbalmayo

Privés[modifier | modifier le code]

  • Classe préparatoire semi-intégrée (Sup'Prepa), Yaoundé
  • Complexe universitaire 2IE (INSAM-ISSAS-EFPSA), Douala
  • Douala Institute of Technology (DIT), Douala
  • École d'ingénierie industrielle de Bangangté (E2İ)
  • École privée de formation des personnels sanitaires (EFPSA), Douala
  • École supérieure des sciences et techniques de Douala (ESSET), Douala
  • École supérieure de gestion (ESG), Douala
  • École d'ingénieurs d'Afrique centrale (EINAC), Douala
  • École supérieure de technologies avancées (ISTA), Douala
  • École supérieure multinationale des télécommunications (ESMT) de Dakar, Yaoundé (représentation au Cameroun)
  • Fonab Polytechnic, Bamenda
  • Groupe HEC Douala
  • Groupe HEC Yaoundé
  • Hautes études commerciales (HEC) ; Douala, Yaoundé
  • Institut Supérieur de Technologie d'Afrique Centrale
  • Institut supérieur de l'informatique et de la communication (ISICOM) ; Douala
  • Institut supérieur des traducteurs et interprètes de Yaoundé (ISTI)
  • Institut universitaire des sciences technologiques Nanfack, Dschang
  • Institut supérieur Kemvouk, Dschang
  • Institut universitaire sous-régional bilingue des mines, sciences, technologies, management et formations professionnelles ; Yaoundé
  • Institut de l'entreprise et du management (IME), Douala
  • Institut de management et de l'entrepreneuriat (ISEM), Douala
  • Institute of management and entrepreneurship (IME), Douala
  • ISEIG - Institut des sciences économiques et informatique de gestion, Yaoundé
  • Institut supérieur des beaux-arts Cheikh Anta Diop (ISBAC), Yaoundé
  • Institut supérieur des affaires et de management (INSAM), Douala
  • Institut supérieur des sciences sppliquées à la santé (ISSAS), Douala
  • Institut Siantou supérieur de Yaoundé
  • Institut Samba supérieur de Yaoundé
  • Institut supérieur de technologie médicale, Yaoundé (ISTMY)
  • Institut supérieur de management du Manengouba, Nkongsamba
  • Institut supérieur de technologie et de design industriel, Douala)
  • Institut supérieur professionnel, Yaoundé
  • Institut supérieur de management (ISMA), Douala
  • Institut Supérieur de Gestion et de Technologies (ISGET), Douala
  • Institut supérieur de l'informatique et du commerce (ISICO), Douala
  • Institut supérieur de gestion et d'économie appliquée (SupG'ECO), Bafoussam
  • Institut supérieur professeurs réunis
  • Institut Supérieur de Bafoussam (ISB), Bafoussam
  • ISTG-AC:Institut supérieur de technologie et de gestion d'Afrique centrale
  • Institut Supérieur de Technologies Appliquées et de Gestion (ISTAG), Yaoundé
  • Institut Supérieur Matamfen (ISMAT), Yaoundé
  • PKFokam institute of Excellence, Yaoundé
  • Sabena Flight Academy Africa (SFA-A), Douala
  • Saint Louis institute of health, Bamenda

Instituts et centres de recherche[modifier | modifier le code]

Publics[modifier | modifier le code]

  • Centre interuniversitaire des technologies de l'information et de la communication ( CITI ), Yaoundé
  • Centre africain de recherche et de la formation Sanitaire (CARFOP), Dschang
  • Centre régional en agriculture forêt bois (CRESA)
  • Centre international de référence Chantal Biya (CIRCB), Yaoundé - Melen
  • Centre de recherches Hydraulique du Cameroun (CRHC), Yaoundé
  • Institut de recherche agronomique pour le developpement (IRAD), Yaoundé
  • Institut national de cartographie (INC), Yaoundé
  • Institut de recherche médicinale et d'étude des plantes médicinales (IMPM)
  • Institut de recherche géologique et minière, Yaoundé
  • Mission de promotion des matériaux locaux (Mipromalo), Yaoundé
  • Centre national de l'éducation (CNE), Yaoundé
  • Comité national de développement des technologies, Yaoundé
  • Centre hospitalier de recherche en chirurgie endoscopie et reproduction humaine, Yaoundé

Privés[modifier | modifier le code]

  • Institut pour la recherche, le développement socio-économique et la communication (IRESCO), Yaoundé, Mendong
  • Institut de finance et de stratégie (IFS), Yaoundé, Mendong

En construction[modifier | modifier le code]

  • Zone franche universitaire du Cameroun, sur le site de l'école polytechnique de Yaoundé[3]
  • Deux universités virtuelles, dont une à vocation sous régionale[4]
  • Centres de formation d'excellence, fruit de la coopération entre le Cameroun et la République de Corée[5]
  • Cameroon christian university, Bali & Kumba (en cours de construction)
  • l’Institut supérieur d'expertise comptable (Université Yaoundé 2)[6]
  • Institut de hautes études commerciales (Université Yaoundé)
  • Centre de recherche d’études politiques (Université Yaoundé 2)
  • centre de recherche d’études subsidiaires (Université Yaoundé 2)
  • centre de consultance et du renforcement des capacités institutionnelles (Université Yaoundé 2)
  • Université scientifique et culturelle de Maroua
  • École supérieure spéciale d’architecture du Cameroun (ESSAC), Yaoundé (Privée)[7]
  • Pôle Universitaire des Métiers du Cameroun (P.U.M) Nkongsamba

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles liés[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Les résultats de l'école normale de maroua
  2. créé par décret n°2008/281 du 9 août 2009 du chef de l'État du Cameroun.
  3. http://www.euro-graduation-access.org/fr/conf_2006/20060523_2/ZONE_FRANCHE_UNIVERSITAIRE.pdf
  4. CAMEROUN - UNIVERSITE VIRTUELLE AFRICAINE [Archives] - ExcelAfrica, le portail de l'éducation en Afrique
  5. Les trois villes camerounaises choisies pour abriter les premiers centres de formation d’excellence, fruit de la coopération Cameroun Corée du Sud sont Douala, Limbé et Sangmélima. Le comité de pilotage de ce projet s’est réuni le lundi 5 mai 2008 à Yaoundé. Le projet de construction de ces centres coûtera environ 20 milliards de francs CFA.
  6. CAMEROUN LINK: Le portail du Cameroun|Cameroon Portal
  7. L’école d’architecture de Yaoundé sort de terre

Liens externes[modifier | modifier le code]