Enrico Noris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Noris.
Enrico Noris
Biographie
Naissance
Vérone, Drapeau de la République de Venise République de Venise
Décès
Rome, Flag of the Papal States (pre 1808).svg États pontificaux
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal

par le pape Innocent XII
Titre cardinalice Cardinal-diacre de S. Agostino
Évêque de l’Église catholique
Fonctions épiscopales Bibliothécaire du Vatican
Archiviste du Vatican

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Enrico Noris, né le à Vérone et mort le à Rome, est cardinal et critique italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Vérone, Enrico Noris était d'origine irlandaise. Il entra dans l'ordre des Augustins, professa la théologie dans plusieurs maisons de son ordre.

Il travailla longtemps à Rome où il publia en 1673 Une histoire du Pélagianisme. Le duc de Toscane le fit venir à l'université de Pise un temps.

Il fut nommé par la reine Christine de Suède membre de l'Académie qu'elle avait créée dans son palais, et se rendit à Rome sur l'invitation d'Innocent XII, qui le fit cardinal en 1695 avec le titre de cardinal-prêtre de Saint-Augustin et le nomma bibliothécaire du Vatican.

Il meurt en 1704, alors qu'il écrit une histoire des donatistes. Après sa mort, l'Église condamna son œuvre pour jansénisme.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • une Histoire du Pélagianisme, 1673
  • A la défense d'Augustin (Vindiciae Augustinianae), 1673
  • une Histoire des Donatistes,
  • Epochae Syro-Macedonum,
  • Cenotaphia pisana,
  • Paraenesis ad P. Harduinuin, où il réfute les paradoxes du père Hardouin.

Ses Œuvres complètes, publiées à Vérone de 1729 à 1741, forment cinq volumes in-folio.

Sources[modifier | modifier le code]