Enregistrement binaural

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Binaural

Le binaural est une des méthodes d'enregistrement cherchant à reproduire la perception sonore naturelle humaine et ce, par restitution au casque.

Historique[modifier | modifier le code]

L'histoire de l'enregistrement binaural remonte à 1881 avec l'invention du Théâtrophone.

Technique[modifier | modifier le code]

La technique binaurale s'appuie sur les caractéristiques psychophysiologiques de l'audition humaine pour localiser l'origine des sons . Elle est donc la technique de spatialisation sonore la plus proche de l'écoute naturelle. Cette technique vise à ce que les tympans de l'auditeur reçoivent des ondes de pression similaires à celles reçues en situation réelle. Le principe repose sur la reproduction au niveau des oreilles d'un auditeur de toutes les informations nécessaires pour la reproduction d'une image sonore extra-crânienne.

L'image sonore perçue, à l'image de la réalité est alors comprise par le cerveau comme étant en trois dimensions provoque ainsi un rendu de la réalité sonore fidèle. C'est en ce sens que le binaural apparaît relever de la psychoacoustique. Il ne s'agit plus d'entendre avec les oreilles, mais avec le cerveau.

Techniques d'enregistrement[modifier | modifier le code]

Le rendu de ces enregistrements est systématiquement stéréophonique, il se base sur les techniques Hrtf, (de l'anglais head-related transfer function, et de l'(en)interaural time difference (ou ITD) , de localisation sonore[1] se différencie donc des autres technique cherchant à spatialiser le son, car elle permet de réaliser une image sonore virtuelle tridimensionnelle dans un format stéréophonique (au casque), là ou d'autres nécessitent des installations de haut-parleurs très lourdes[2]

Techniques de reproduction[modifier | modifier le code]

Une fois enregistré, l'effet binaural peut être reproduit en utilisant un casque

.

La reproduction par un système de Haut-parleurs reste plus délicate du fait des difficultés d'alignement temporel rencontrées[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. voir (en)en:Sound localization
  2. (voir, par exemple : (en)en:Wave Field Synthesis ou Ambisonie
  3. l'alignement temporel est la mesure de la synchronisation des signaux audio en provenance des différentes enceintes et haut-parleurs

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]