Ennio Antonelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ennio Antonelli
Image illustrative de l'article Ennio Antonelli
Le cardinal Ennio Antonelli serrant la main
du président italien Giorgio Napolitano
Biographie
Naissance 18 novembre 1936
à Todi (Italie)
Ordination sacerdotale 2 avril 1960 par
Mgr Ilario Alcini
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
21 octobre 2003 par le
pape Jean-Paul II
Titre cardinalice Cardinal-prêtre
de S. Andrea delle Fratte
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 29 août 1982 par
Mgr Decio Grandoni
Dernier titre ou fonction Président émérite du Conseil pontifical pour la famille
Président du Conseil pontifical pour la famille
7 juin 2008 – 26 juin 2012
Précédent Alfonso López Trujillo Vincenzo Paglia Suivant
Archevêque de Florence (Italie)
21 mars 2001 – 7 juin 2008
Précédent Silvano Piovanelli Giuseppe Betori Suivant
Secrétaire général de la conférence épiscopale italienne
26 mai 1995 – 21 mars 2001
Précédent Dionigi Tettamanzi Giuseppe Betori Suivant
Archevêque de Pérouse (Italie)
6 octobre 1988 – 26 mai 1995
Précédent Cesare Pagani Giuseppe Chiaretti Suivant
Évêque de Gubbio (Italie)
25 mai 1982 – 6 octobre 1988
Précédent Cesare Pagani Pietro Bottaccioli Suivant

Blason
« Voluntas Dei Pax Nostra »
(it) Notice sur www.vatican.va
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org
(en) Articles sur www.cardinalrating.com

Ennio Antonelli, né le 18 novembre 1936 à Todi dans la province de Pérouse (Ombrie), est un cardinal italien, président émérite du Conseil pontifical pour la famille depuis juin 2012.

Biographie[modifier | modifier le code]

Études[modifier | modifier le code]

Ennio Antonelli suit ses études au séminaire pontifical régional d'Assise, puis au Grand Séminaire pontifical romain. Il obtient une licence en théologie à l'Université pontificale du Latran et une maîtrise en lettres classiques et en philosophie à l'Université d'État de Pérouse.

Prêtre[modifier | modifier le code]

Il est ordonné prêtre le 2 avril 1960 et exerce les fonctions de vice-recteur et professeur, puis recteur du séminaire de son diocèse. De 1968 à 1983, il enseigne la théologie dogmatique au séminaire régional d'Assise et l'histoire de l'art dans les instituts supérieurs d'Assise et Deruta.

Évêque[modifier | modifier le code]

Le 25 mai 1982, Ennio Antonelli est nommé évêque de Gubbio, et il reçoit la consécration épiscopale le 29 août. Dans cette fonction, il construit le nouveau séminaire du diocèse, le centre pastoral diocésain ainsi qu'une maison pour le clergé. Il occupe cette charge pendant six ans, avant d'être transféré au siège archiépiscopal de Pérouse-Città della Pieve (6 octobre 1988).

Le 25 mai 1995, il devient secrétaire de la Conférence épiscopale italienne, au sein de laquelle il collabore notamment à l'élaboration de la nouvelle version du catéchisme pour adultes. Il est confirmé dans cette fonction en 2000. Il participe à l'assemblée du synode des évêques pour l'Europe en 1999 et travaille à la préparation du jubilé de l'an 2000.

Lors de la réunion des secrétaires généraux des Conférences épiscopales européennes, qui s'est tenue en 1999 en Croatie, l'intervention de Mgr Antonelli au sujet d'une initiative — lancée dans la perspective du Jubilé — par la Conférence épiscopale italienne a fait grand bruit. Il a expliqué que les évêques italiens avaient proposé l'acquisition de parts de la dette extérieure d'un ou plusieurs pays en voie de développement, une partie de la dette étant ainsi annulée grâce à la somme obtenue à travers l'achat de parts.

Mgr Antonelli est nommé par Jean-Paul II archevêque de Florence le 21 mars 2001, pour succéder au cardinal Silvano Piovanelli, atteint par la limite d'âge.

Cardinal[modifier | modifier le code]

Il est créé cardinal lors du consistoire du 21 octobre 2003 au titre de Sant'Andrea delle Fratte. Il devient membre des conseils pontificaux pour les laïcs et pour les communications sociales. Il participe au conclave de 2005 et à celui de 2013 qui élisent respectivement les papes Benoît XVI et François.

Le 7 juin 2008 le pape Benoît XVI le nomme président du Conseil pontifical pour la famille en remplacement du cardinal Alfonso López Trujillo décédé le 19 avril.

Ayant atteint la limite d'âge, il se retire de cette charge le 26 juin 2012, quelques semaines après la 7e rencontre mondiale des familles.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]