Ennemi d'État

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ennemi d'État

Titre québécois Ennemi de l'État
Titre original Enemy of the State
Réalisation Tony Scott
Scénario David Marconi
Sociétés de production Touchstone Pictures
Jerry Bruckheimer Films
Scott Free Productions
No Such Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Thriller
Durée 132 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Ennemi d'État ou Ennemi de l'État au Québec et au Nouveau-Brunswick (Enemy of the State) est un film américain réalisé par Tony Scott et sorti en 1998.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Pour améliorer la protection de l'État, une nouvelle loi sur les télécommunications est proposée aux Américains. Cette loi vise à donner plus de pouvoir aux autorités compétentes, comme l'utilisation de caméras de surveillance et l'écoute téléphonique, dans le but de garantir la sécurité de l'État, aux dépens des libertés individuelles.

Robert Clayton Dean, avocat et citoyen américain comme les autres, marié et père d'un petit garçon, reste sceptique lorsque sa femme lui apprend que les autorités usent déjà de ces pouvoirs ; pourtant, il l'apprendra à ses dépens…

En effet, il se retrouve sans le vouloir ni le savoir en possession d’une cassette contenant l’enregistrement vidéo de l’assassinat d’un sénateur opposé à la loi par la NSA, et de son maquillage en accident. Poursuivi par l’Agence, qui tente de le mettre sous pression en le faisant licencier, et en diffusant des fausses rumeurs à son sujet, il doit compter sur l’aide d’Edward Lyle, ancien employé de la NSA devenu hacker, pour faire éclater la vérité.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Producteur associé : Pat Sandston
Producteurs délégués : Chad Oman, James W. Skotchdopole et Andrew Z. Davis
Drapeau des États-Unis États-Unis : Buena Vista
Drapeau de la France France : GBVI
Drapeau des États-Unis États-Unis : 16 novembre 1998 (première mondiale)
Drapeau des États-Unis États-Unis, Drapeau du Canada Canada : 20 novembre 1998
Drapeau de la France France, Drapeau de la Belgique Belgique : 6 janvier 1999

Distribution[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays Box-office Nombre de semaines Classement TLT Date
Box-office mondial[1] 250 649 836 USD - 218e Total
Box-office Drapeau des États-Unis États-Unis/Drapeau du Canada Canada[1] 111 549 836 USD - 282e Total
Box-office Drapeau de la France France[4] 2 058 424 entrées - - Total
Box-office Paris[4] 501 176 entrées 13 - Total
Box-office Drapeau de la Suisse Suisse[5] 254 883 entrées - 174e Total

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le rôle principal a été proposé entre autres à Sylvester Stallone, Mel Gibson et Tom Cruise[3]. Ce dernier a dû refuser en raison du tournage d'Eyes Wide Shut de Stanley Kubrick. Gene Hackman a quant à lui mis du temps à accepter le rôle, avant d'être convaincu par Tony Scott[3].
  • La scène à Mt. Vernon Square où Dean et Regina King sont écoutés à distance en place publique semble être un évident clin d'œil à Conversation secrète de Francis Ford Coppola, où une telle scène figure en introduction du film et lui sert de fil rouge. Cette impression est renforcée par la présence à l'affiche de Gene Hackman, qui ici comme dans Conversation secrète est un spécialiste des écoutes et occupe une cache dans un hangar désaffecté. De plus, lorsque l'on voit une photo « jeune » de Gene Hackman dans un dossier de la CIA, c'est une photo issue de Conversation secrète[3].
  • Les acteurs Tom Sizemore et Seth Green qui incarnent respectivement le mafieux Pintero et Shelby ne sont pas, pour une raison inconnue, crédités au générique de fin.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]