Engraulidae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les anchois ou engraulidés (Engraulidae) forment une famille de poissons dont de nombreuses espèces sont consommées par l'homme et les animaux terrestres. On les rencontre dans les océans Atlantique, Indien et Pacifique, principalement près des côtes et dans les estuaires.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Les anchois ont été consommés en Europe au moins dès le Moyen Âge, notamment salés pour en permettre la conservation ; Saint-Tropez, Fréjus, Collioure, Saint-Jean-de-Luz et Hendaye en ont été des ports spécialisés, la flotte s'étant ensuite peu à peu groupée autour du Golfe de Gascogne, pour partie française et pour partie espagnole.

L'intensification de la pêche était permise par la modernisation matérielle de la flotte (bateaux métalliques, motorisation, sondeurs, sonars, GPS, etc) qui a été la cause d’un nouveau déclin des stocks (surpêche). Le tonnage pêché et vendu est faible au regard du total de la pêche.

Europe[modifier | modifier le code]

En Europe, c’est l’Espagne et la France (Golfe de Gascogne, avec les flottes des ports de La Turballe (Loire-Atlantique), des Sables-d'Olonne et de Saint-Gilles-Croix-de-Vie (Vendée)) qui réalisent l'essentiel des captures, les sources de Méditerranée étant en déclin. Les espèces pêchées en Europe mesurent de 12 à 14 cm et se reproduisent de mai à septembre, avec 9 000 à 30 000 œufs, en pontes fractionnée. Elles ont une courte durée de vie, sont matures après un an. La pêche intensive et les aléas naturelles de la reproduction de l'anchois ont provoqués une grave crise dans les années 2000 en UE, le stock d'anchois du Golfe de Gascogne a frôlé la disparation, entrainant la fermeture de la pêcherie entre 2005 et 2010.

Article détaillé : Crise de l'anchois .

L’Espagne détient 90 % des droits de pêche dans cette zone. Elle a souhaité le maintien de l’interdiction de pêche jugeant que l’état du stock est encore préoccupant.

Les Espagnols consomment chaque année plus de 10 000 tonnes d’anchois, les Italiens 8 000 tonnes, les Français 5 à 6 000 tonnes.

Noms vernaculaires et noms scientifiques correspondants[modifier | modifier le code]

Liste alphabétique de noms vernaculaires attestés[1] en français.
Note : certaines espèces ont plusieurs noms et, les classifications évoluant encore, certains noms scientifiques ont peut-être un autre synonyme valide. En gras, l'espèce la plus connue des francophones.

Auxquels on peut ajouter :

Liste des genres et sous-familles[modifier | modifier le code]

Selon ITIS:

Selon WRMS[7] :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liste d'articles sur les poissons | Liste des animaux aquatiques d'élevage | Liste des poissons de mer utilisés en cuisine | Pissalat | Liste de spécialistes de poissons | Crise de l'anchois

Références taxonomiques[modifier | modifier le code]


Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Attention aux appellations et traductions fantaisistes circulant sur l'Internet
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z, aa, ab, ac, ad, ae, af, ag, ah, ai, aj, ak, al, am, an, ao, ap, aq, ar, as, at, au, av, aw, ax, ay, az, ba, bb, bc, bd, be, bf, bg, bh, bi, bj, bk, bl, bm, bn, bo, bp, bq, br, bs, bt, bu, bv, bw, bx, by, bz, ca, cb, cc, cd, ce, cf, cg, ch, ci, cj, ck, cl, cm, cn, co, cp et cq Nom vernaculaire français d'après Dictionary of Common (Vernacular) Names sur Nomen.at
  3. Anchois sur FishBase
  4. a, b, c, d et e Le nom Anchois sur FishBase
  5. a, b, c, d, e, f, g et h Nom vernaculaire en français d’après Termium plus, la banque de données terminologiques et linguistiques du gouvernement du Canada
  6. a, b, c et d Meyer C., ed. sc., 2009, Dictionnaire des Sciences Animales. consulter en ligne. Montpellier, France, Cirad.
  7. (WRMS, 2010)