Engelbert-Auguste d'Arenberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Maison d'Arenberg.
Engelbert-Auguste d'Arenberg
Portrait d'Engelbert-Auguste d'Arenberg avant 1875.
Portrait d'Engelbert-Auguste d'Arenberg avant 1875.
Titre
Duc d'Arenberg
18611875
Prédécesseur Prosper-Louis d'Arenberg
Successeur Engelbert-Marie d'Arenberg
Biographie
Titre complet 8e Prince et
Duc (allemand) d'Arenberg
14e Duc d'Aerschot
3e Duc de Meppen
3e Prince de Recklinghausen
Dynastie Maison d'Arenberg
Nom de naissance Engelbert Auguste Antoine Joseph Léon Wenceslaus Balthazar Épiphanie Léonard Maxime Ghislain d'Arenberg
Date de naissance 11 mai 1824
Lieu de naissance Bruxelles
Date de décès 28 mars 1875
Lieu de décès Heverlee
Père Prosper-Louis d'Arenberg
Mère Ludmilla Lobkowicz
Conjoint Éléonore d'Arenberg
Enfant(s) Ludmilla (1870-1953)
Sophie-Aloïse (1871-1961)
Engelbert-Marie (1872-1949)
Marie-Salvatrix (1874-1956)
Charlers-Prosper (1875-1948)

Orn ext duc SERG Toison d'or.svg
Arenberg.PNG
Duc d'Arenberg

Engelbert-Auguste d'Arenberg (de son nom complet : Engelbert Auguste Antoine Joseph Léon Wenceslaus Balthazar Épiphanie Léonard Maxime Ghislain, 11 mai 1824 - palais ducal de Bruxelles28 mars 1875 - palais Heverlee à Louvain (château d'Arenberg (Brabant flamand))), 8e duc d'Arenberg, était un aristocrate et homme politique allemand du XIXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Membre de la maison d'Arenberg, famille de la haute noblesse européenne, Engelbert-Auguste était le fils du duc Prosper-Louis d'Arenberg (1785-1861), gouverneur du duché d'Arenberg-Meppen.

À la mort de ce dernier, il devint duc d'Arenberg, duc d'Aarschot, duc de Meppen et prince de Recklinghausen. En Allemagne, ses possessions se trouvaient sur les territoires des royaumes de Prusse et de Hanovre.

Grand mécène, il fut le dernier duc d'Arenberg à posséder des droits souverains dans le duché d'Arenberg-Meppen jusqu'en 1875.

Membre du Provinziallandtag (de) westphalien, Arenberg appartenait, depuis 1861, à la chambre des seigneurs de Prusse.

En 1836, Parmentier créa une rose, la « Duc d'Aremberg » en son honneur.

Décorations[modifier | modifier le code]

Order of the Golden Fleece Rib.gif

Vie familiale[modifier | modifier le code]

Fils de Prosper-Louis (17851861), duc d'Arenberg et de la princesse Ludmilla Lobkowicz (17981868), Engelbert-Auguste épousa, le 27 mai 1868, sa cousine (petite-fille d'Auguste Marie Raymond d'Arenberg) Éléonore (19 février 1845 - Vienne (Autriche)28 novembre 1919 - Montreux). Ensemble, ils eurent :

  1. Ludmilla (29 juin 1870 - Héverlé, Brabant flamand, Belgique6 septembre 1953 - La Solitude, près de Bruxelles), mariée, le 25 avril 1888, avec Charles Alfred (18591906), 12e duc de Croÿ, dont postérité ;
  2. Sophie-Aloïse (26 juillet 1871 - Salzbourg29 mai 1961 - Düsseldorf), mariée, le 24 septembre 1889 à Héverlé, avec Jean-Baptiste (18501914), prince d'Arenberg, neveu d'Engelbert-Auguste, dont postérité ;
  3. Engelbert-Marie (18721949), 9e prince et duc (allemand) d'Arenberg, marié, le 14 octobre 1897 à Bruxelles, avec Hedwige (18771938), princesse de Ligne, dont :
    1. Son Altesse Sérénissime Engelbert-Charles (20 avril 1899 - Hervelé † 27 avril 1974 - Monte-Carlo, Monaco), 10e duc d'Arenberg, 16e duc d'Aerschot, 5e duc de Meppen, 5e prince de Recklinghausen, marié le 15 juin 1939, Charlottenburg, Berlin), avec Valerie d'Oldenbourg (19001953), princesse en Schleswig-Holstein, puis le 23 mai 1955 à Berchem (Anvers), avec Mathild Callay (1913-1989). Il n'eut pas de postérité de ses deux unions ;
    2. Son Altesse Erik Engelbert (17 octobre 1901 - Héverlé † 13 septembre 1992 - Punta del Este, Maldonado, Uruguay), 11e duc d'Arenberg, 17e duc d'Aerschot, 6e duc de Meppen, 6e prince de Recklinghausen, chevalier de l'ordre de Malte, marié, le 20 août 1949 à Lausanne, avec Marie Thérèse de la Poëze d'Harambure (19112005). Sans postérité, il adopta (Paris, le 15 février 1956) Laetitia de Belsunce (né en 1941), princesse d'Arenberg, et son frère Rodrigue de Belsunce (19422007), prince et duc d'Arenberg ;
    3. Lydia (1er avril 1905 - Bruxelles23 juillet 1977 - Lausanne), mariée, le 30 avril 1928 à Turin, avec Philibert de Savoie-Gênes (it) (18951990), duc de Pistoia, duc de Gênes (en), petit-fils de Ferdinand de Savoie, sans postérité ;
  4. Marie-Salvatrix (26 avril 1874 - Héverlé † 9 mai 1956 - Le Rœulx), mariée, le 2 décembre 1896 à Héverlé, avec Auguste-Étienne de Croÿ (1872-1932), prince de Croÿ-Solre, dont postérité ;
  5. Charlers-Prosper (12 mars 1875 - Héverlé † 2 juillet 1948 - Bruxelles), marié à deux reprises, sans postérité.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Chronologies[modifier | modifier le code]