Engagement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Engagement (psychologie sociale)

L'engagement est un terme juridique désignant le fait de convenir de participer à une œuvre ou à une entreprise en contrepartie d'un paiement ou d'un salaire (les gages). Ce terme est aussi le synonyme de l'engagisme ou coolie trade, faisant référence au système juridique de recrutement de main-d'œuvre à la suite de l'abolition de l'esclavage au premier tiers du XVIIIe siècle. On parle alors de coolies ou d'engagés. L'île Maurice, qui comporte le site Aapravasi Ghat, ex-Coolie Ghat, classé par l'Unesco en 2006, fut l'un des centres de cette expérimentation du salariat après l'esclavage au niveau international.

Conditions[modifier | modifier le code]

Validité[modifier | modifier le code]

Les personnes doivent avoir la capacité de s'engager (âge), l'objet doit être licite. Faute de quoi l'engagement est réputé ne jamais avoir existé. Normalement, pour l'engagisme, le contrat durait cinq ans, avec possibilité pour l'engagé de regagner son pays d'origine. Un pécule, assorti d'une ration quotidienne de nourriture et des vêtements complétaient ce contrat qui devait protéger l'engagé.

Légalité[modifier | modifier le code]

Dans les pays industrialisés, la plupart des sortes d'engagement donnent lieu à une loi ou à des usages qui en définissent pour l'essentiel les conditions et les modalités. On parle alors de clauses légales ou coutumières. Les contrats actuels de travail sont inspirés de l'engagement pratique dans les champs de cannes, de coton, d'indigotiers, d'hévéa, des mines de guano,du chemin de fer... L'engagement est à la base de nombreuses migrations de main-d'œuvre moderne, et aussi du statut légal du travail dans un pays ou au niveau international.

Durée[modifier | modifier le code]

Cette durée peut être une durée contractuelle ou l'exécution d'une tâche déterminée.

Formes[modifier | modifier le code]

Mariage[modifier | modifier le code]

Le mariage est, en général et selon les sociétés, un engagement réciproque pour la durée de la vie. On parle aussi d'engagement pour désigner les fiançailles.

Engagements militaires[modifier | modifier le code]

Dans le cadre de l'engagement, au Sénégal par exemple, on recrutait des soldats par contrat à temps, en sus d'ouvriers de toutes sortes. Gorée a été un lieu où l'engagement a été pratiqué, à la suite de l'abolition de l'esclavage.

L'engagement des soldats a ceci de particulier que sa rupture par l'engagé avant le terme, appelée désertion, donne lieu à des sanctions pénales, pouvant aller jusqu'à la prison ferme (peine militaire + peine civile).

En matière de tactique, les règles d'engagement désignent les directives régissant l'emploi de la force armée par les soldats dans un théâtre d'opérations. D'abord, elles définissent le degré et le type de force à laquelle les soldats peuvent avoir recours. Deuxièmement, elles précisent les circonstances et les limites relatives à l'utilisation de cette force. Elles équivalent à des ordres.


Engagements financiers[modifier | modifier le code]

Désigne les participations prises par une personne dans une entreprise ou dans le capital d'une société. En finance de marché, l'engagement (exposure (en) en anglais) est le terme désignant la proportion d'actifs investis dans le même secteur. Par exemple, un portefeuille d'actions d'une valeur totale de 500 000 €, avec 100 000 € d'actions dans l'industrie des semi-conducteurs, aurait un engagement de 20 % dans cette industrie. Cette mesure donne des indications pour définir des stratégies limitant le risque qu'on peut avoir en investissant trop sur un même secteur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]