Enfield (Nouvelle-Écosse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Enfield
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Nouvelle-Écosse Nouvelle-Écosse
Démographie
Population 5 016 hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 44° 56′ 36″ N 63° 32′ 09″ O / 44.94333, -63.5358344° 56′ 36″ Nord 63° 32′ 09″ Ouest / 44.94333, -63.53583  
Altitude Min. 19 m – Max. 140 m
Divers
Fuseau horaire -4 UTC
Indicatif 902
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Enfield

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir la carte topographique du Canada
City locator 14.svg
Enfield

Enfield est une ville-dortoir du comté de Hants dans la grande banlieue d’Halifax, capitale de la Nouvelle-Écosse au Canada. Elle est établie dans la vallée de la rivière Shubénacadie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premières concessions de terre furent données en 1760 dans ce qui allait devenir Enfield. Le premier lopin sur la rive opposée de la rivière Shubénacadie revint à Benjamin Franklin qui y fit construire une auberge, le Wayside Inn, qu'il confia à un certain monsieur Hall[1]. Le premier colon dans le district fut Andrew Horne. Le site du village fut successivement appelé Nine Mile River, Douglas ou The Crossing. Il prit le nom de Enfield en 1863, à la suite d'une suggestion faite à une réunion publique de 1862 par un résidant qui avait provenait de Enfield (Connecticut)[1].

La population augmenta rapidement lors des travaux sur le canal de Shubénacadie et de le chemin de fer Intercolonial vers Truro (Nouvelle-Écosse) au XIXe siècle. Le canal joignait la baie de Fundy à Halifax, utilisant plusieurs lacs et cours d'eau comme la rivière Shubénacadie, pour le transport par petit bateau[2]. Il fut supplanté par le chemin de fer en 1871. Enfield devint un important arrêt dans les deux systèmes[1].

Avec le développement d’Halifax et du système routier dans la seconde moité du vingtième siècle, Enfield devint une banlieue-dortoir pour les travailleurs du centre-ville de la capitale et de l'aéroport international Stanfield d'Halifax.

Économie[modifier | modifier le code]

Siège social de Jazz Air, une filiale de Air Canada

Étant près de l'aéroport d'Halifax, Enfield accueille le siège social régional de Jazz Air[3], de CanJet[4] et de Maritime Air Charter[5].

Résidents connus[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Enfield History », sur Municipality of East Hants (consulté le 9 mars 2013)
  2. (en) « Shubenacadie Canal & Waterway Maps », sur The Shubenacadie Canal Commission (consulté le 9 mars 2013)
  3. « Contactez-nous », sur Jazz Air (consulté le 9 mars 2013)
  4. « Qui est CanJet », sur CanJet (consulté le 9 mars 2013)
  5. (en) « Contact us », sur Maritime Air Charter (consulté le 9 mars 2013)