Encyclopédie des ouvertures d'échecs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Encyclopédie des ouvertures d'échecs (Encyclopaedia of Chess Openings, ECO) est une publication en cinq volumes de la maison d'édition serbe l'Informateur d'échecs qui reprend les principales ouvertures connues dans le jeu. Elle utilise un code de classification des ouvertures, appelé code ECO, qui a été repris par d'autres publications et fait aujourd'hui figure de standard international.

Le système de classement[modifier | modifier le code]

Un code ECO est composé de la lettre A, B, C, D ou E suivi de deux chiffres, de 00 à 99. En général, les coups sont représentés en notation figurine, dans laquelle des pictogrammes spécialisés remplacent les initiales des pièces en langues vernaculaires.

Ce système est utilisé dans la publication d'une revue, L'Informateur des échecs (appelé couramment L'Informateur dans le monde échiquéen). L'utilisation de figurines et d'annotations symboliques permettent la compréhension, indépendamment de la langue. Il a aussi permis la large diffusion d'une série d'encyclopédies et de monographies sur les échecs. Dans les ouvrages de l'Informateur, les variantes sont disposées dans des tables de théorie.

L'Encyclopédie des ouvertures d'échecs[modifier | modifier le code]

L'Encyclopédie des ouvertures d'échecs comprend 5 volumes (A, B, C, D, E), et connaît des mises à jour régulières. Les volumes sont répartis de la façon suivante :

Volume A 
  • 1. tout sauf 1. e4, 1. d4
  • 1. d4 tout sauf 1 ...d5, 1... Cf6
  • 1. d4 Cf6 2. tout sauf 2. c4
  • 1. d4 Cf6 2. c4 tout sauf 2... e6, 2... g6
Volume B 
  • 1. e4 tout sauf 1... c5, 1... e6, 1... e5
  • 1. e4 c5
Volume C 
  • 1.e4 e6
  • 1.e4 e5
Volume D 
  • 1. d4 d5
  • 1. d4 Cf6 2. c4 g6 avec d7-d5
Volume E 
  • 1. d4 Cf6 2. c4 e6
  • 1. d4 Cf6 2. c4 g6 sans d7-d5

C'est ce système qui est utilisé dans la revue qui parait trois fois par an, l'Informateur des échecs (100e numéro en janvier 2008), du même éditeur. Plus généralement, le système s'est répandu dans toute la communauté des joueurs d'échecs. Ainsi, la revue française Europe Échecs l'utilise-t-elle dans le classement de toutes les parties qu'elle publie.

Classification ECO détaillée[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Encyclopédie des ouvertures d'échecs, Belgrade
    • volume A, 2e édition, 1996, Chess Informant
    • volume B, 2e édition, 1984, Chess Informant
    • volume C, 2e édition, 1981, (ISBN 0713426977)
    • volume D, 2e édition, 1987, (ISBN 867297008X)
    • volume E, 2e édition, 1991, Chess Informant

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

  • Informateur d'échecs, plus connue sous le nom de Chess Informant : page de la maison d'édition à l'origine du système de notation