Encomium Emmae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La reine Emma de Normandie recevant l'Encomium Emmae, avec ses fils Harthacanute et Edouard le Confesseur à l'arrière plan, illustration d'une copie du XIe siècle.

L'Encomium Emmae Reginae ou encore Gesta Cnutonis Regis est une œuvre littéraire médiévale du XIe siècle, rédigée en l'honneur de la reine Emma de Normandie. Il fut écrit en 1041 ou 1042, probablement par un moine de Saint-Omer.

L'Encomium est divisé en trois livres. Le premier parle de Sven à la barbe fourchue et de sa conquête de l'Angleterre. Le second traite de son fils, Knut le Grand, de sa reconquête de l'Angleterre, de son mariage avec Emma et de son règne. Le dernier parle d'évènements se déroulant après la mort de Knut : les ennuis d'Emma durant le règne d'Harold Pied-de-Lièvre et l'accession de ses fils, Harthacanute et Édouard le Confesseur, au trône.

L'Encomium est par nature un travail sélectif et biaisé, puisque commandé par Emma elle-même pour dépeindre Knut sous un jour positif. Il occulte ainsi complètement le premier mariage d'Emma, avec Æthelred II d'Angleterre. Malgré ses défauts, il reste une importante source pour l'histoire de l'Angleterre et de la Scandinavie au début du XIe siècle.