En attendant l'année dernière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
En attendant l'année dernière
Auteur Philip K. Dick
Genre Roman
Science-fiction
Version originale
Titre original Now Wait for Last Year
Éditeur original Doubleday
Langue originale Anglais américain
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Lieu de parution original États-Unis
Date de parution originale 1966
Version française
Traducteur Michel Deutsch
Lieu de parution Paris
Éditeur Éditions OPTA
Collection Club du livre d'anticipation
Date de parution 1968
Type de média Livre papier
Couverture Nicolas Devil
Nombre de pages 352


En attendant l'année dernière (titre original : Now Wait for Last Year) est un roman de Philip K. Dick paru en 1966 et édité pour la première fois en France en 1968 aux Éditions OPTA.

Résumé[modifier | modifier le code]

Dans une Amérique futuriste, le docteur Eric Sweetscent, médecin de talent mais timide et criblé de dettes, est tyrannisé par sa femme Kathy, belle et arrogante, qui collectionne les antiquités du XXe siècle pour le compte d'un milliardaire plus que centenaire. La Terre est soumise à un quasi-dictateur, Gino Molinari, mais celui-ci est "un homme malade, un hypocondriaque démoralisé". Il a été entraîné contre son gré dans une guerre interstellaire opposant les Lilistariens, humanoïdes sans pitié, aux reegs, dont on ne sait pas grand-chose à part leur apparence insectoïde. Eric devient le médecin traitant de Molinari et découvre que ses maladies à répétition, parfois mortelles (mais la médecine parvient à le ressusciter) sont une stratégie de survie face aux exigences implacables de ses "alliés" lilistariens. Dans cet engrenage d'intrigues où le pouvoir et l'avenir de la Terre sont en jeu, Kathy, puis Eric sont amenés à consommer une drogue mystérieuse, le JJ-180, qui permet de se déplacer dans le temps. Entre le XXe siècle et le proche futur, ils ont acquis le pouvoir de modifier les événements, mais peut-être au prix de leur vie.

Éditions françaises[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]