Empire galactique (Asimov)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Empire galactique
Premier Empire galactique

1 – 12 518, Ère Galactique

Drapeau
L'Astronef et le Soleil, emblème de l'Empire galactique

Devise : « Vive l'Imperium ! », « Gloire à l'Empereur ! »

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

A son apogée, sous Cléon Ier, l'Empire galactique englobait l'ensemble de l'Humanité, dispersée sur les 25 millions de mondes habités de la Galaxie.

Informations générales
Statut Empire autocratique
Capitale Trantor, Neotrantor (Delicass)
Langue Galactique
Religion Aucune
Monnaie Crédit
Démographie
Population 12 000 1 trillion
Densité 12 000 ~ 4 Md/monde
Superficie
Superficie 1 5 mondes
Modèle:500 500 000 mondes habités
12 000 25 millions de mondes habités
12 263 20 millions de mondes habités
12 391 20 mondes agricoles
Histoire et événements
1 Couronnement de Franken Ier,
création de la République Trantorienne
~ 500 Incident de Florina
11 800 Apogée de l'Empire et de Trantor
Début du Déclin de l'Empire
12 038 Réformes du Gouvernement Impérial
12 038 - 12 048 Junte militaire au pouvoir
12 058 Rébellions de Santanni
12 117 Catastrophe nucléaire du 5e monde de Gamma d'Andromède
12 118 Sécession de la Province d'Anacréon, qui se scinde en 4 Royaumes
~ 12 368 Grand Pillage de Trantor par Gilmer,
Delicass devient Neotrantor, capitale de l'Empire
~ 12 518 Disparition de l'Empire galactique
Empereur
Premier Franken Ier
Dernier* Dagobert IX

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Dans le Cycle de l'Empire et le Cycle de Fondation d'Isaac Asimov, l'Empire galactique, aussi appelé Empire ou Premier Empire galactique à partir de l'Interrègne, est un Empire autocratique millénaire fortement unitaire, subdivisé mais surtout centralisé autour de sa planète-capitale Trantor, œcumenopole de 40 milliards d'habitants.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'histoire de l'Empire galactique remonte très approximativement aux environs de l'an 12 500 de l'Ère commune, en l'an 1 de l'Ère galactique, avec le couronnement de Franken Ier, premier Empereur de la traditionnelle Dynastie Kamble, et la fondation de l'Empire galactique. Il est le successeur de la République trantorienne, démocratie de 5 planètes fondée cinq siècles auparavant et à laquelle ont succédé la Confédération trantorienne et l'Empire trantorien.

Les Fondateurs disent souvent que l'Empire galactique en général et Trantor en particulier ont toujours été en Déclin[1]. D'ailleurs, ils créèrent l'expression du Déclin et de la Chute de l'Empire. Ce Déclin augmenta tant qu'il devint impossible à maitriser dès environs 11 800, malgré plusieurs tentatives (Eto Demerzel, Bel Riose, etc.). En effet, cette période de déclin continu connu de nombreuses crises souvent liées entre elles.

D'abord des crises politiques. De 11 600 à 12 000, des mouvements populaires et des rébellions secouèrent l'Empire (Mouvement Joranumite, 12 028, Rébellions de Santanni, 12 058), des Vice-rois se révoltèrent, des Coups d'État réussirent ou échouèrent (Coups d'État avorté du Maire Rachelle, 12 020) et près de la moitié des Empereurs furent assassinés (Cléon Ier, 12 038). Parallèlement, l'Empire se décentralise. Des armées impériales passent sous le contrôle des Provinces et l'Empire y perd toute autorité. Certaines commencent à ne plus payer leurs impôts. En 12 054, le Gouvernement impérial ne perçoit déjà plus rien de la moitié d'entre elles. Libérées de l'Empire, des Provinces extérieures font sécession (Préfecture de Smyrno, 12 118). En 12 253, plus de 5 millions de mondes ont déjà fait sécession. Développement de la bureaucratie, disparition de l'esprit d'initiative, durcissement du régime des castes, assassinat de l'Empereur, récurrence des crises économiques, diminution des voyages d'exploration, ... sont les causes de ce déclin.

  • Dépression économique, aggravée sous la Junte militaire (12 038 - 12 048) avec, par exemple, la baisse des résultats nets des grandes entreprises trantoriennes.
  • Chute de la natalité sur Trantor, débutée aux environs de 11 970.
  • Agitations politiques et sociales :
    • Mouvement puis Complot Joranumite, de 12 028 à 12 038, qui clame : "le gouvernement, c'est le peuple."
    • Rébellions de Santanni, en 12 058. Rébellions, chute du gouvernement et destruction de toute évocation à l'Empire, notamment l'Université Impériale de Santanni.
    • Catastrophe nucléaire du 5e monde de Gamma d'Andromède, en 12 117.
  • De nombreuses crises politiques :
    • Augmentation des régicides :
      • Cléon Ier, assassiné par l'un de ses jardiniers, Mandell Gruber, en 12 038.
      • Agis XIV, exilé ou assassiné par la Commission de Sécurité Publique aux environs de 12 066.
    • Décentralisation progressive débutée aux environs de 11 070 :
      • Des armées passent sous le contrôle des Provinces. Le Gouvernement Impérial y perd son autorité.
      • Des Provinces commencent à cesser de payer leurs impôts. En 12 054, le Gouvernement Impérial ne perçoit déjà plus rien de la moitié d'entre elles.
      • Des Préfectures font sécession. En 12 118, par exemple, les Préfectures de Smyrno et d'Anacréon deviennent des Royaumes. En 12 263, 5 millions de mondes ont fait sécession.
    • Réformes du Gouvernement Impérial :
      • Instauration de la Chambre, en 12 038, dans le but de démocratiser l'Empire. L'Empereur perd ses pouvoirs absolus.
      • Instauration de la Commission de Sécurité Publique, en 12 038, dans le but de faire accéder l'aristocratie au pouvoir. Elle dirige le Gouvernement Impérial et l'Empereur y est soumis.

Les sécessions du 13e millénaires affaiblirent l'Empire mais la pourrissante Trantor, le Monde Éternel, était toujours là pour maintenir un semblant d'hégémonie dans les Planètes intérieures.

Le Grand Pillage de Trantor par le renégat Gilmer, situé avec environs de 12 368, détruisit en un mois plus de 13 millénaires d'urbanisation et tua 40 milliards d'habitants. Un armistice fut signé avec les Seconds Fondateurs pour laisser le complexe Palais/Université intact. Les 100 millions de survivants devinrent des vendeurs de métal et de céréales, les Hammiens, de la déformation du mot maison en anglais "Home" en Hame, le nom qu'ils donnèrent à Trantor. La capitale d'un Empire Galactique Infini et Éternel devint Neotrantor, ancien monde agricole de Delicass, et on pense qu'il fut finalement absorbé par l'Union des Mondes vers 12 391.

Heureusement, grâce à Hari Seldon et son Plan, il fallut attendre moins d'un millénaire avant de voir surgir le Second Empire Galactique. Trantor fut reconstruite et redevint la capitale d'un Empire Galactique qui pouvait désormais compter sur Galaxia pour lui permettre de devenir vraiment Infini et Éternel, dans la paix de la Vie unifiée...

Structure et organisation[modifier | modifier le code]

L'Empire galactique, aussi appelé Empire ou Premier Empire à partir de l'Interrègne, est un Empire fortement unitaire, subdivisé et centralisé autour de sa planète-capitale Trantor, œcumenopole de 40 milliards d'habitants. Son régime politique est une monarchie éclairée. À partir de 11 800, il entra dans une période de déclin impossible à stopper. Il se décentralisa progressivement et son unité fut violemment mis à mal, comme lors des Rébellions de Santanni, en 12 058, jusqu'à ce que cette décentralisation atteigne son paroxysme avec les sécessions de ses Provinces extérieures et leurs constitution en Royaumes indépendants, à partir de la déclaration d'indépendance du Royaume de Smyrno, en 12 118. Il est donc composé de quatre Quadrants, eux-mêmes divisés en Secteurs, Provinces, Préfectures et planètes, dont celles de plus de 500 millions d'habitant obtiennent la dignité de Province, à ne pas confondre avec les subdivisions galactiques du même nom. Ces subdivisions sont gouvernées soit par des Vice-rois, représentants directs de l'Empereur, soit par des Gouverneurs royaux. En période de conflit, des Gouverneurs militaires peuvent aussi gouverner une subdivision. Ces subdivisions furent ancrées si profondément dans la galactographie qu'elles survécurent à l'Empire, notamment les Secteurs. Les planètes sont gouvernées par un Conseil planétaire et possèdent leurs propres représentants directs de l'Empereur, les Procurateurs d'Empire. Des Bureaux assurent la nomination des fonctionnaires et la gestion d'affaires spéciales, tel que le Bureau des provinces extérieures. Tous ces fonctionnaires sont sujets au Conseil central, un tribunal publique.

L'Empereur de toute la Galaxie est le monarque suprême de l'Empire galactique. Il possède des pouvoirs quasi-absolus et gouverne l'Empire à vie. Sa succession se fait généralement dans sa famille, ce qui a fondé de grandes dynasties. Il est assisté par son Cabinet, son Premier ministre, qu'il nomme lui-même, et de nombreux autres Ministres (Ministre de la Guerre, de la Science, de la Population, etc.).

L'armée a toujours tenu une place importante dans l'Empire, car c'est en grande partie sur elle que repose l'hégémonie de la Galaxie, instaurée et imposée depuis Trantor dans les premiers millénaires impériaux. Lors de périodes de crises, comme l'assassinat d'un Empereur, une dictature militaire peut temporairement gouverner l'Empire.

En 12 048, à la suite d'impulsions démocratiques et aristocratiques, le Gouvernement impérial se dota d'un Parlement, la Chambre, composée de 7500 Conseillers et d'une institution de contrôle, la Commission de Sécurité Publique. Elle devint la nouvelle tête de l'Empire pendant quelques décennies.

Dans les années 12 220, le père de Cléon II, cherchant à renforcer la paix et l'unité de l'Empire, créa à la suite de la signature de la Charte une nouvelle institution aristocratique, le Conseil des Seigneurs, devant être consulté par l'Empereur sur toutes les affaires d'État, tel que le budget.

Apports[modifier | modifier le code]

Ayant gouverné l'Humanité pendant presque autant de temps qu'elle avait existé sans lui, l'Empire Galactique eu aussi le monopole de la Galaxie pendant 10 millénaires. Il est donc évident qu'il eu un impact sans précédent sur l'Histoire et la galactographie. Il a certainement contribué à une sorte de « galactisation », avec l'unification et la stabilisation de la société, capitaliste, du langage, le galactique et ses 25 millions de variantes, de l'économie, autour du Crédit, la monnaie unique de l'Empire, de la technologie, etc. et l'apparition de spécialisations planétaires (les cigares de Vega, les chiens d'Anacréon, l'Esquive d'Hélicon, etc.). De plus, les réseaux d'astroports et leurs flux d'hypernefs, l'holovision, les hyper-faisceaux et l'hypervision, la visiophonie et les communications subéthériques, sont autant de moyens de communiquer à des parsecs de distance et dans des délais raisonnables, quand ils ne sont pas instantanés.

Sous sa domination imposée, la Galaxie a plus prospéré qu'évolué. Les technologies pré-impériales ont été améliorées à leur paroxysme mais peu de nouvelles technologies ont fait leur apparition, et quand elles sont apparues, elles sont restées sans suite, n'intéressant pas les investisseurs. La gravifique, par exemple, qui fut découverte aux environs du 13e millénaire, fut développée par l'Empereur Manowell sous la forme de quelques prototypes d'ascenseurs dans le Secteur Impérial de Trantor. Après ces quelques prototypes à rendement négatif et l’association pour toujours, conformément aux vœux de l'Empereur, du nom de Manowell à la gravifique, cette découverte stagna pendant plus de 550 ans, avant d'être développée par la Fondation pour l'aérospatiale, ce qui en fit une découverte majeure dans ce domaine.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]