L'Empire (Warhammer)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Empire (Warhammer))
Aller à : navigation, rechercher

L’Empire est une nation appartenant au monde imaginaire du jeu de rôle Warhammer Fantasy Roleplay. C’est la plus grande et la plus puissante nation humaine du Vieux Monde.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'Empire s’étend sur plus de 2000 km d'est en ouest et sur près de 1500 km du nord au sud.

Il est bordé au nord par la mer des Griffes et par une frontière politique avec Kislev, a l'ouest par les collines dénudées des Wastlands et surtout par les montagnes Grises sur plus de 1000 km, au sud par les montagnes Noires et à l'est par les imposantes montagnes du Bord du Monde.

Le territoire de l'Empire est majoritairement constitué de vastes forêts, de plaines fluviales, de grandes plaines (notamment au sud) et de collines plus ou moins hautes dans les forêts ou dans les plaines. Un massif montagneux important, les Montagnes Centrales, s'élève au milieu des forêts du nord de l'Empire et il est généralement soigneusement évité par les humains et les nains.

Cours d'eau[modifier | modifier le code]

De nombreux cours d'eau navigables irriguent le pays. Ils jouent un rôle essentiel dans la vie de l'Empire car ce sont les seules voies sûres pour le commerce et les communications. Mais il est un fleuve plus important que les autres car la plupart des grands cours d'eau navigables de l'Empire s’y jettent  : c’est le fleuve Reik, l'axe vital des voies de communications et de commerce.

Le Reik est le plus long fleuve du Vieux Monde (approximativement 1200 km). Il prend sa source dans les montagnes Noires puis il est grossi par les eaux de la Soll et à Nuln par celles de l'Aver. À ce moment le Reik peut mesurer jusqu'à 200 mètres de large. Il est ensuite rejoint par le Stir puis à Altdorf, la capitale impériale, par le Talabec. Il se jette enfin à Marienburg dans le pays voisin des Wastlands.

Tout ses affluents principaux (l'Aver, la Stir et le Talabec) sauf la Soll (qui est trop tumultueuse pour être longtemps navigable), sont de grands cours d'eaux navigables sur des centaines de kilomètres atteignant la plupart des régions de l'Empire grâce à leurs propres affluents.

La Soll[modifier | modifier le code]

La Soll est une rivière de L'Empire. C'est un affluent du fleuve Reik qui traverse la province du Suddenland et fait guise de frontière entre celle-ci et la province du Wissenland. La Soll prend sa source dans la Voûte et elle est alors constituée d'une multitude de torrents de montagne qui, lors de la fonte des neiges, font d'elle un cours d'eau très dangereux par son augmentation de débit. Mais même en dehors de cette période de fonte des neiges, la Soll ne peut pas être naviguée avec de vraies embarcations ni mêmes avec des péniches à fond plat (sauf très en aval, près du confluent avec le Reik). Seules des barques permettent d'y naviguer.

Forêts[modifier | modifier le code]

Parmi les forêts qui recouvrent la majorité du territoire impérial, on en distingue cinq principales :

  • La Forêt des Ombres, qui englobe la plupart de la principauté d'Ostland et est la plus sombre de toutes. Il rôde dans ses profondeurs obscures nombres d'Hommes-Bêtes, de Gobelins et de créatures du Chaos, qui sont les restes des incursions chaotiques qui se produisirent il y a quelque 200 ans.
  • La Reikwald (forêt du Reik), qui s'étend au pied des Montagnes Grises, entre celles-ci et le Reik. Quelques bandits ont établi leur repère dans ses profondeurs car une partie du fleuve Reik et de la route qui le borde passent sous ses frondaisons. À part cela, la Reikwald est une forêt relativement sûre. La cité d'Altdorf n'en est pas située très loin.
  • La Drakwald (forêt du Dragon), qui englobe la plupart du duché du Middenland, est constituée d'arbres à feuilles caduques et de zones de conifères sur les collines et les pentes occidentales des Montagnes Centrales. Elle est connue pour ses hivers rudes. Dans ses profondeurs vivaient autrefois des dragons et des Elfes mais maintenant des Gobelins s'y sont établis et les Elfes sont partis rejoindre leurs cousins de Laurëlorn.
  • La Laurëlorn, qui est la forêt qui regroupe la plus grande communauté elfique de l'Empire, recouvre une partie de la baronnie de Nordland. Les humains n'osent pas s'aventurer dans ses profondeurs car les Elfes protègent bien leur communauté et leurs célèbres arbres sacrés, les lornalims, des étrangers.
  • La Grande Forêt, qui recouvre les provinces du Talabecland et d'Ostermark, et est bordée par le Talabec, le Stir et le Reik. C'est une forêt de chênes anciens, comme les immenses chênes impériaux.

Population[modifier | modifier le code]

L'Empire est avec la Bretonnie le pays le plus peuplé du Vieux Monde. Mais les densités de population sont bien plus faibles dans l'Empire qu'en Bretonnie ou même qu'en Tilée (l'Empire est grand d'environ 1,5 fois la Bretonnie et de plus de 3 fois la Tilée). De plus, la répartition de la population impériale est très inégale selon les régions : en effet le Reikland est une des régions les plus peuplées du Vieux Monde alors que l'Ostermark est quasiment inhabité. Cette population est bien entendu très majoritairement humaine étant donné que l'Empire est une nation fondée et gouvernée par des humains. Mais c'est tout de même en son sein que l'on retrouve les plus grandes colonies d'elfes sylvains du Vieux Monde en dehors de Loren, le seul territoire du Vieux Monde habité exclusivement par des Halflings (le Moot), les plus grandes colonies gnomes du Vieux Monde et la majorité des nains dits expatriés (c’est-à-dire qui n'habitent pas dans les royaumes nains). Il est tout de même à noter que les habitants de ces colonies d'elfes et de gnomes ne sont pas considérés comme des citoyens impériaux et ne se considèrent pas comme tels, contrairement aux quelques elfes et gnomes qui habitent dans les villes de l'Empire ou des halflings et des nains.

L'Empire compte aussi quelques-unes des plus grandes et importantes cités et villes du Vieux Monde. Voici une courte présentation des quatre plus importantes :

  • Altdorf, la capitale impériale située au confluent du Talabec et du Reik où réside l'empereur et toutes les instances qui dirigent le pays, qui avec 65 000 habitants environ est la plus grande cité de tout l'Empire. C'est également la capitale de la province du Reikland ;
  • Middenheim, la cité souveraine du nord de l'Empire bâtie au sommet d'un énorme rocher et centre principal du culte d'Ulric, qui est la deuxième plus grande ville de l'Empire;
  • Nuln, cité souveraine bâtie au bord du fleuve Reik et qui a longtemps été la capitale de l'Empire;
  • Talabheim, cité souveraine érigée au bord du Talabec au centre d'un énorme cratère provoqué il y a des millénaires par l'impact d'une météorite.

Géographie politique[modifier | modifier le code]

L'Empire est découpé en provinces et en cités souveraines plus ou moins indépendantes. Il existe en plus de ces provinces et cités, un territoire indépendant sur le plan politique, bien que partie intégrante de l'Empire, appelé le Mootland. Le Mootland est la terre des Halflings. Ce territoire leur a été concédé par l'empereur.

Les provinces sont appelées provinces électorales si leur suzerain participe à l'élection de l'empereur ou tout simplement provinces s'il n'y participe pas. De plus, une province électorale ainsi que son suzerain bénéficient de l'adjectif "grand" dans leur appellation (exemple: le Grand Duc Leopold von Bidhofen suzerain du Grand Duché de Middenland).

Les provinces électorales sont: la Grande Principauté de Reikland, la Grande Principauté d'Ostland, le Grand Duché de Middenland, le Grand Duché de Talabecland, le Grand Comté de Stirland, le Grand Comté d'Averland et le Grand Comté de Suddenland.

Les provinces non électorales sont: le Comté de Wissenland, le Comté de Sylvania, la Baronnie de Nordland, la Baronnie d'Hochland et la Ligue d'Ostermark.

Les trois cités souveraines sont : Middenheim, Nuln et Talabheim. Leurs suzerains sont électeurs.

Le chef des Halflings du Mootland est aussi électeur.