Empédocle (volcan)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Empédocle (homonymie).
Empédocle
Illustration sous licence libre bienvenue !
Géographie
Altitude -8 m
Massif Champs Phlégréens de la mer de Sicile
Coordonnées 37° 06′ N 12° 42′ E / 37.1, 12.7 ()37° 06′ Nord 12° 42′ Est / 37.1, 12.7 ()  
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Géologie
Type Volcan rouge
Activité Actif
Dernière éruption 30 septembre 1911 ?
Code 0101-07=
Observatoire Istituto Nazionale di Geofisica e Vulcanologia

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Empédocle

Empédocle est un volcan sous-marin italien situé dans le canal de Sicile, entre la Sicile et l'île de Pantelleria[1]. Son sommet est situé à huit mètres de profondeur et a émergé à trois reprises en formant une île appelé Ferdinandea à la faveur d'éruptions volcaniques[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Empédocle est situé dans la mer Méditerranée, dans le canal de Sicile qui relie la Méditerranée occidentale à la Méditerranée orientale[1]. Il est entouré par l'île italienne de Pantelleria et la Sicile au nord-est[1].

En forme de fer à cheval de vingt-cinq kilomètres de largeur et de trente kilomètres de longueur[2], le sommet d'Empédocle s'élevant de 200 mètres environ au-dessus des fonds marins, le Graham Bank, est appelé Ferdinandea quand il émerge sous forme d'une île temporaire. Il fait partie d'un ensemble de volcans sous-marins appelé champs Phlégréens de la mer de Sicile[3]. Actuellement, ce sommet culmine à huit mètres sous le niveau de la mer mais il a émergé par trois fois en formant alors une île à la faveur d'éruptions volcaniques[1],[4]. Empédocle est de superficie comparable à l'Etna mais d'une hauteur plus modeste ce qui en fait le mont sous-marin le plus imposant au large des côtes italiennes[3]. N'ayant qu'une activité volcanique réduite se limitant à l'émission de gaz volcaniques, Empédocle ne représente aucun danger immédiat et une nouvelle émersion de Ferdinandea n'est pas à prévoir à brève échéance[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

En formation depuis des millions d'années en raison de la collision entre les plaques africaine et eurasienne[3], quatre éruptions volcaniques sont attribuées à Empédocle en 1632, peut-être en 1701, du 28 juin au 11 août 1831 et le 12 août 1863, les trois dernières ayant donné naissance à une île rapidement érodée par les vagues[4],[5]. Ces éruptions sont initialement attribuées à Ferdinandea et ce n'est que le 22 juin 2006 après une campagne géologique menée par Giovanni Lanzafame de l'Institut national de géophysique et de volcanologie qu'une structure beaucoup plus grande a été découverte et nommée « Empédocle » en l'honneur d'Empédocle d'Agrigente[3],[2].

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) Global Volcanism Program - Champs Phlégréens de la mer de Sicile
  2. a et b (fr) « Ferdinandea, l'immense volcan sous-marin qui dort au large de la Sicile », Le Monde,‎ 23 juin 2006 (résumé)
  3. a, b, c, d et e (en) « Underwater volcano discovered off Sicily », BNET,‎ 24 juin 2006 (lire en ligne)
  4. a et b (en) Global Volcanism Program - Histoire éruptive des champs Phlégréens de la mer de Sicile
  5. (en) Grifasi Almanacco Siciliano - Ferdinandea