Emmanuele de Gregorio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gregorio.
Emmanuele de Gregorio
Image illustrative de l'article Emmanuele de Gregorio
Biographie
Naissance 18 décembre 1758
sur un bateau en Méditerranée
Décès 7 décembre 1839 (à 80 ans)
à Rome
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
8 mars 1816
par Pie VII
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de S. Alessio
Cardinal-évêque de Frascati
Cardinal-évêque de Porto e Santa Rufina
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 31 mai 1829
Fonctions épiscopales Préfet de la Congrégation de l'immunité ecclésiastique
Préfet la Congrégation du Concile
Grand pénitencier
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Emmanuele de Gregorio (né le 18 décembre 1758 sur un bateau en Méditerranée et mort le 7 décembre 1839 à Rome) est un cardinal italien du XIXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Emmanuele de Gregorio est le fils de Leopoldo de Gregorio, marquis d'Esquilache et ministre et secrétaire d'État des Deux-Siciles. Son frère est le cardinal Giovanni de Gregorio.

Emmanuele Gregorio est forcé d'aller à Paris et est arrêté en 1811. Il est libéré en 1814. Le pape Pie VII le crée cardinal lors du consistoire du 8 mars 1816. Il devient préfet de la Congrégation de l'immunité ecclésiastique (1818), puis de la Congrégation du Concile (1820). Il participe au conclave de 1823 (élection du pape Léon XII), au conclave de 1829 (pape Pie VIII) et au conclave de 1830-1831 (pape Grégoire XVI). Il est considéré papabile aux conclaves de 1829 et de 1830-1831, mais a trop d'opposants. À partir de 1829 il est grand pénitencier et à partir 1837 il est vice-doyen du Collège des cardinaux.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]