Emmanuel de Lalaing (1557-1590)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Emmanuel de Lalaing

Nom de naissance Emmanuel Philibert de Lalaing
Naissance 5 mai 1557
Valenciennes
Décès 27 décembre 1590 (à 33 ans)
Autres activités

Emmanuel de Lalaing naquit le 5 mai 1557 de Charles de Lalaing et de Marie de Montmorency, Baron de Montigny, marquis de Renty, seigneur de Condé, Chevalier de la Toison d'or, grand bailli et gouverneur du Hainaut, amiral de Flandre (nl)[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fut porté sur les fonts baptismaux par Emmanuel-Philibert de Savoie gouverneur général des Pays-Bas, l'évêque d'Utrecht, la princesse d'Orange et la comtesse de Hornes.

En 1576 : le 19 septembre, autorisé à lever une enseigne de deux cents têtes d'infanterie wallonne sous la charge de Georges de Lalaing ; en novembre, passe lieutenant-colonel au régiment du Duc d'Arschot et devint colonel à l'arrivée de Don Juan d'Autriche.

À cette époque, il vit à Mons dans l'entourage de Marguerite de Valois qui, prenant prétexte d’une cure aux eaux de Spa, part à l’été en grand équipage. Elle consacre deux mois à sa mission. À chacune des étapes de son voyage, elle s’entretient, à l’occasion de rencontres fastueuses, avec des gentilshommes hostiles à l’Espagne et, leur vantant les mérites de son frère, tente de les persuader de l’intérêt qu’ils auraient à se rallier à lui. Elle fait aussi la connaissance du gouverneur des Pays-Bas, Don Juan d'Autriche, le vainqueur de Lépante, avec qui elle a un entretien cordial.

En novembre 1578[2], la nuit du 13 au 14, son régiment de Montigny, commandé par le capitaine Jehan Quintin, assiégea la ville de Lessines (comté de Hainaut), siège qui se solda par la victoire de la cité suite à la sortie de la Compagnie de la Jeunesse. Cette victoire ne sera commémorée qu'à partir de 1591, suite au décès d'Emmanuel de Lalaing, jusqu'alors grand bailli de Hainaut, sous le nom de "Jour de l'Assaut", aujourd'hui "Festin".

Il meurt le 27 décembre 1590, fut enterré à Condé dans le chœur de l'église Saint-Wasnon. Il a épousé Anne de Croy marquise de Renty, dame de Chiévres, fille de Guillaume de Croy et de Anne de Renesse.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Seigneurs de Lallaing.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mémoires sur Emmanuel de Lalaing, baron de Montigny, par Jean-Baptiste-François Blaes, publié par la Société de l'Histoire de Belgique en 1862, Archive de l'Université de Gand, numérisé par Google Books le 21 juillet 2008
  2. Comptes de la Massarderie 1578-1579 de la Ville de Lessines (A.G.R. Bruxelles).