Emmanuel Marie Louis de Noailles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Maison de Noailles.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Noailles.

Emmanuel Marie Louis de Noailles

Description de cette image, également commentée ci-après

Armes du Comte de Noailles et de l'Empire

Alias
Naissance 12 décembre 1743
Paris
Décès septembre 1822
Maintenon (Eure-et-Loir)
Nationalité Drapeau de la France France
Profession Diplomate français
Autres activités
Distinctions
Famille

Emmanuel Marie Louis de Noailles (12 décembre 1743 - Parisseptembre 1822 - Maintenon), marquis de Noailles et de Maintenon, puis Comte de Noailles et de l'Empire, fut un diplomate français du XVIIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Emmanuel Marie Louis, qu'on appelait, avec l'agrément de Sa Majesté, le Marquis de Noailles fut nommé gouverneur de Vannes et d'Auray en décembre 1762.

Il choisit alors la carrière de la diplomatie : ministre plénipotentiaire en Basse-Allemagne (Hambourg) en 1768, il passa ambassadeur auprès des États généraux des Provinces-Unies de 1771 à 1776.

À la mort du Marquis de la Force et de Caumont, survenue le 22 janvier 1773, il devient le premier gentilhomme de la Chambre de Monsieur, frère du Roi (futur Louis XVIII).

Envoyé à Londres le 24 mai 1776, il y resta jusqu'au 17 mars 1778. Il est nommé ensuite à l'ambassade de Vienne en 1783 et se maintient à ce poste jusqu'au 10 août 1792.

Il avait été créé brigadier de cavalerie le 1er mars 1780, et maréchal de camp le 1er février 1784.

Il rentra ensuite en France, le marquis de Noailles fut jeté dans les cachots de la Terreur, mais fut remis en liberté après le 9 thermidor an II (27 juillet 1794), date de la chute de Robespierre.

Retiré depuis cette époque dans ses terres de Maintenon, il fut membre de collège électoral sous le Premier Empire et créé Comte de l'Empire le 19 juin 1813.

Il s'éteignit à Maintenon (Eure-et-Loir) en septembre 1822.

Vie familiale[modifier | modifier le code]

Il était le fils cadet de Louis (17131793), 4e duc de Noailles, et de la duchesse née Catherine Françoise Charlotte de Cossé-Brissac (17241794).

Il épousa, par contrat du 11 décembre 1762, Charlotte-Françoise de Hallencourt de Dromesnil (29 octobre 1745 - Paris10 février 1806 - Versailles), fille aînée de Charles Gabriel François de Hallencourt, marquis de Dromesnil, et de sa seconde femme, Jeanne-Edmée, marquise de Belsunce, et petite-fille de M. de Boullogne, ministre d'État. De ce mariage sont issus :

Fonctions[modifier | modifier le code]

Titres[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Hommage, Honneurs, Mentions[modifier | modifier le code]

Premier gentilhomme de la Chambre de Monsieur, futur Louis XVIII (22 janvier 1773).

Règlement d'armoiries[modifier | modifier le code]

Image Noms et blasonnement
French heraldic crowns - marquis v2.svg
Blason gueules-bande or.svg
Armes du Marquis de Noailles :

De gueules, à la bande d'or.[1] Couronne de marquis.

Blason Emmanuel Marie Louis de Noailles (1743-1822).svg Armes du Comte de Noailles et de l'Empire :

De gueules, à la bande d'or (de Noailles) ; au canton des Comtes Membres de Collège électoral brochant.[2]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]