Emmanuel Gabellieri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Emmanuel Gabellieri est un philosophe français né à Nice le 27 décembre 1957. Il est professeur de philosophie à l'Université catholique de Lyon depuis 1992, et a été Doyen de la Faculté de philosophie et Sciences Humaines de 2005 à 2014.

Travaux[modifier | modifier le code]

Il a consacré une grande partie de ses travaux et publications à la pensée de Simone Weil, mais aussi à celle de Maurice Blondel. Dans le prolongement du "spiritualisme français" Ses recherches visent particulièrement à articuler phénoménologie et métaphysique ainsi que philosophie et christianisme, en faisant la proposition d'une metaxologie et d'une philosophie du don capables de répondre à la crise de la métaphysique aussi bien qu'à la tentation anthropocentrique de l'humanisme moderne.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Simone Weil Ellipses, coll. « philo-philosophes », Paris,(2001)
  • Être et Don; S.Weil et la philosophie, «Bibliothèque philosophique de Louvain » n°5, Peeters, Louvain-Paris (diffusion Vrin), 581p (2003)
  • Nature et création entre science et théologie,(dir. J.M.Exbrayat/E.Gabellieri) Vrin-IIEE, Paris-Lyon (2006)
  • Blondel et la philosophie française. 1880-1950 (dir. E.Gabellieri/P.de Cointet) Parole et Silence(2007)
  • Simone Weil. Action et contemplation  (en collab.  avec M.C. Bingemer), L’Harmattan, 2008
  • Humanisme et Philosophie citoyenne. Joseph Vialatoux et Jean Lacroix (E.Gabellieri et P.Moreau dir.), DDB-Lethielleux, 2010
  • Humanisme et Travail chez F.Perroux (dir. E.Gabellieri, en collab. avec Ed’Hombres, H.Savall) Paris, Ed. Economica, 2011
  • Gaston Berger. Humanisme et philosophie de l’action (dir. E.d’Hombres,Ph.Durance, E.Gabellieri, coll. « Prospective », L’Harmattan, 2012
  • Simone Weil, Cahier de L’Herne, dir. E.Gabellieri / Fr. L’Yvonnet, Ed. de l’Herne, 2014

Etudes récentes (sélection)

-Préface à Simone Weil (dir. Chantal Delsol), coll. "Les Cahiers d'Histoire de la Philosophie", Cerf, 2009, p.9-19

-"Simone Weil, la source grecque et le christianisme" (rééd.) dans Simone Weil. Sagesse et grâce violente (dir. Fl. de Lussy), Bayard, 2009, p.165-82

-"Enraizamento e Encarnaçao: dimensoes do dialogo intercultural e inter-religioso em Simone Weil", dans Simone Weil e o encotro entre as culturas (dir. M.C.Bingemer), PUC-Rio/ Ed. Paulinas, Sao Paulo, 2009, p.107-126

- « Phénoménologie et Métaphysique : de Husserl, E.Stein et Blondel à K.Wojtyla », dans Le personnalisme de Jean-Paul II, sources et enjeux, Recherches Philosophiques, Institut Catholique de Toulouse, 2009, p.59-74

- « Le donné et le mystère. Notes sur phénoménologie, métaphysique et révélation chez S.Weil », Archives de philosophie, 4/2009, p.627-644

-« Simone Weil, Platon et l’Europe (S.Weil et Patocka) », dans Simone Weil-filozofia, misztika, esztetica, dir.Gutbrod G., Sepsi E. Gondolat Kiado-Institut Français, Budapest, 2011, p.35-56

-« Simone Weil, Philosophie de la médiation et théologie de la Croix », dans Philosophie et théologie à l’époque  contemporaine, Anthologie, tome IV (dir. Ph. Capelle), Paris, Cerf, 2011, p. 207-18

-« Etre et don » dans La Grâce de penser. Hommage à Paul Gilbert (dir. E.Falque), Bruxelles, Lessius, 2011, p.61-78

- «L’enracinement,l’universel et le Dieu caché. Simone Weil et Gustave Thibon », Dossier H, Gustave Thibon, L’Age d’homme, 2012, p.556-63

-«La misericordia come nome divino. Dalla rivelazione alla filosofia e dalla filosofia alla rivelazione”, dans Misericordia, un infinito stupore, (a cura di Donatella Pagliacci), Ancora, Milano, 2012, p.47-64

-« Dall’Inno ai Filippesi al Cantico di Frate Sole : Simone Weil tra Paolo et Francesco »,dans Per un nuovo umanesimo. Francesco d’Assisi e Simone Weil, Citta Nuova, Roma, 2012, p.81-94

-« Engendrement et  nouvelle naissance chez S.Weil et M.Henry », dans M.Henry, La Vie et les Vivants, dir. J.Leclercq, Presses Universitaires de Louvain,  2013, p.89-102

 - « Action et contemplation. Les exigences philosophiques du phénomène de l’action », L’Action, Penser la vie, Agir la pensée, Actes du XXXIIIème Congrès de l’ASPLF, Paris/Venise, Vrin 2013, p.707-718 

-« Intersubjectivité et Infini. Convergences et contrastes entre Gabriel Marcel et Emmanuel Lévinas », « Gabriel Marcel et la phénoménologie », Présence de Gabriel Marcel n°21, décembre 2013, p.125-46

-«Matière et Histoire, des médiations nécessaires pour l’esprit»,Teilhard aujourd’hui, n° 49, mars 2014, colloque de Lyon, Hors-série n°2, p. 105-16

-« Immanence, Transcendance et Médiation. De la metaxologie », La Vérité dans ses éclats. Foi et Raison, Actes du colloque de Tigery, (dir. B.Lagrut, E.Vetö), Ad Solem, 2014, p.325-356

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]