Emmanuel Civiello

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Emmanuel Civiello lors du festival Delcourt 2006.

Emmanuel Civiello est un auteur français de bande dessinée né le 17 février 1973 à Lille. De Lille à Bruxelles, en passant par Los Angeles et la Thaïlande, Emmanuel Civiello vit actuellement en Chine.

Le dessin de Civiello est très réaliste et fourmille de détails. Ses albums sont tous en couleurs directes. Civiello a déjà réalisé plusieurs albums de bande dessinée seul ou avec un scénariste. Il a également illustré plusieurs livres.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfant, il rêve déjà de travailler dans la bande dessinée… Aussi, après ses années lycée, souhaite-t-il intégrer l’école des Beaux-Arts d’Angoulême. Malheureusement pour lui, des problèmes de finances municipales conduisent à la fermeture temporaire de l’école. Civiello décide donc de partir en Belgique. Il commence tout d’abord par des études de peinture monumentale aux Beaux-Arts de Bruxelles, puis il intègre l’atelier d’illustration à l’institut Saint Luc… qu’il quittera la même année pour se consacrer à sa première bande dessinée.

Le monde de la BD le découvre en 1996 avec la sortie du premier tome d’un conte féerique, La Graine de folie (Ed. Delcourt).
Civiello a assuré les textes des trois premiers tomes avant de passer la plume à Thomas Mosdi, un autre grand amateur d’ambiance noire et gothique, en 2002 pour clore la série.

Sa deuxième série (toujours aux éd. Delcourt), Korrigans, est scénarisée par Thomas Mosdi. C'est lors de la création de cette série que les deux auteurs se sont rencontrés. Comme ils sont tous deux férus d'univers féeriques, la trame de cette série est donc bien sûr fantastique mais aussi historique.

En 2005, Civiello change de style avec Mamma mia. Tant au niveau des dessins que de l'univers. La scénariste, Hélène Herbeau, nous emmène au sein de la mafia des années 1930.

En 2008, Civiello de nouveau à la plume et au dessin, nous transporte dans le monde magique d'Humphrey Dumbar, le croquemitaine (Ed. Delcourt). Destiné aux jeunes publics, Civiello adapte son style en épurant son dessin et en simplifiant ses couleurs.

Mais le monde de l’illustration ne l'a pas lâché. Il illustre en 2002 les écrits de Catherine Quenot pour « L’école des apprenties sorcières » (Ed. Albin Michel), ainsi que les livres secrets "Les Efles", "Les Nains". Et aime réaliser également diverses commandes de couvertures d’albums ou d’affiches.

Technique[modifier | modifier le code]

La plupart du temps, Civiello travaille en grand format et en couleurs directes. Il réalise en moyenne 1 planches tous les trois jours.

Il apprécie particulièrement René Hausman (Laiyna- éd. Dupuis) et bien sûr les illustrateurs anglais Brian Froud et Alan Lee. Mais au fil des années, ses goûts se portent plus vers les illustrateurs américains ou dits "américains" comme Bisley (anglais), Frazetta, Jeffrey Jones et surtout Drew Struzan pour ces merveilleuses affiches ainsi que l'incontournable famille Wyet et bien sûr Norman Rockwell.

Séries réalisées[modifier | modifier le code]

  • Korrigans
    1. Les Enfants de la nuit
    2. Les Guerriers des ténèbres
    3. Le Peuple de Dana
    4. Le Seigneur du Chaos
  • La Dynastie des Dragons ___ Série en cours
    1. La colère de Ying Long
    2. Le chant du Phénix Sortie en janvier 2012
    3. La Prison des âmes En cours...

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sites de Fans et Blog[modifier | modifier le code]