Emmanuel Bertrand-Bocandé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Emmanuel Bertrand-Bocandé (1812-1881) est un explorateur, homme d'affaires et administrateur colonial français qui contribua à étendre l'influence française en Basse-Casamance (Sénégal), notamment à l'île de Karabane. On lui doit un précieux témoignage sur cette région à l'époque coloniale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de René Bertrand et Olive Bocandé, il est né à Nantes le 3 juillet 1812.

Succédant à Dufour, il commande Karabane de 1849 à 1857. Lui-même est remplacé par Bourdeny[1].

Il meurt à Paris le 28 novembre 1881.

Publications[modifier | modifier le code]

  • [Emmanuel] Bertrand-Bocandé, « Notes sur la Guinée portugaise, ou Sénégambie méridionale », Bulletin de la Société de géographie,‎ 1849
  • « Extrait d'une lettre de M. Bertrand Bocandé, résident français à Karabanne (Cazamance) à M. Ferdinand-Denis le 2 février 1851 », dans Bulletin de la Société de géographie, 1851, série 4, vol. 2, p. 414-418 lire en ligne sur Google Livres
  • Emmanuel Bertrand-Bocandé, « Carabane et Sedhiou. Des ressources que présentent dans leur état actuel les comptoirs français établis sur les bords de la Casamance », Revue coloniale, vol. XVI,‎ juillet-décembre 1856, p. 398-421 (lire en ligne sur Gallica)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « Annexe n° 9 : Liste des commandants de Karabane » dans Christian Roche, Histoire de la Casamance, Karthala, 2000, p. 385

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Jean Bertrand-Bocandé, Gabriel Debien et Yves-Jean Saint-Martin, « Emmanuel Bertrand-Bocandé (1812-1881). Un Nantais en Casamance », Bulletin de l'IFAN, t. XXXI, série B, no 1, janvier 1969
  • (fr) Christian Roche, Histoire de la Casamance : Conquête et résistance 1850-1920, Karthala, 2000, p. 82-84 ; p. 99-102 (Thèse Université de Paris I, remaniée) (ISBN 2865371255)