Emma la clown

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Emma la clown

Emma la clown est le pseudonyme de la comédienne Meriem Menant. Elle s'est rendue célèbre en France avec son one-woman show Emma sous le divan[1],[2], une approche comico-scénique de la psychanalyse. Elle se démarque ainsi du clown de cirque pour s'approprier les planches du théâtre[3],[4]. Abordant des sujets considérés comme « sérieux » (la politique internationale, la psychanalyse, l'Afghanistan, Dieu et la science...), Meriem Menant apporte sur les scènes francophones, au delà de son personnage de clown, la vision d'une humoriste engagée[5].

Biographie[modifier | modifier le code]

Née le 22 août 1968 au Petit-Quevilly, dans la banlieue de Rouen, Meriem Menant se forme à l'école Jacques Lecoq (Paris) et crée la compagnie « La Vache libre » avec Gaetano Lucido en 1991. Elle construit peu à peu son personnage en duo, puis en solo, tout en jouant la comédie pour la compagnie Tuchenn de Bernard Colin, le Nada théâtre, la compagnie Doriane Moretus et les spectacles de Michèle Guigon. Avant de monter son premier solo, elle assure les premières parties de la chanteuse Anne Sylvestre et du clown Buffo (Howard Buten) avec des petites formes. Elle est intervenue en Afghanistan en collaboration avec l'association humanitaire « Clowns sans frontières ».

Emma la clown tourne aussi régulièrement avec Catherine Dolto depuis 2005 avec un spectacle, La Conférence, où il est question de « l'état de clown » et d'haptonomie[6] puis en 2014 Symposium : Tout sur l'Amour.

Elle collabore depuis septembre 2010 en tant que chroniqueuse à l'émission Un jour tout neuf de Brigitte Patient sur France Inter[7].

Emma la clown est aujourd'hui considérée par beaucoup comme la clown la plus populaire de France[8],[9]. En 2007, elle a été choisie par l'artiste Sophie Calle dans le cadre de son œuvre Portez-vous bien, qui a représenté la France à la biennale de Venise, en tant que « seule femme clown française »[8].

Elle est associée à « La Passerelle »[10], scène nationale de Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor), qui agit en tant que producteur délégué.

Chronologie[modifier | modifier le code]

  • 1998 : solo Emma la clown, Emma veut devenir un ange… Tournée nationale.
  • 2000 : solo Emma la clown : l’heureux Tour, Emma nous parle du monde… Tournée internationale.
  • 2004 : solo Emma la clown sous le Divan, Emma se penche sur la psychanalyse. Plus de 200 représentations, cinq semaines au théâtre du Rond-Point en 2007.
  • 2006 : spectacle Emma la clown et son orchestre, Emma a écrit les chansons, Mauro Coceano a composé les musiques. Elle chante (entre autres choses) accompagnée de trois musiciens. Tournée nationale, cinq semaines au théâtre du Rond-Point en 2010.
  • 2007 : solo (petite forme): Emma la clown en Afghanistan.
  • 2009 : solo Dieu est-elle une particule, création à la Comédie de Caen.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Site officiel