Emilio Palma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Emilio Marcos Palma (né le 7 janvier 1978) est la première personne connue à avoir vu le jour sur le continent Antarctique. Il est aussi de très loin l'être humain né le plus au Sud. Fils de parents argentins, la naissance d'Emilio a eu lieu au Fortín Sargento Cabral à la base Esperanza près du bout de la péninsule Antarctique. Il est enregistré au Livre Guinness des records comme la seule personne connue de l'Histoire à être la première née sur un continent donné. Sa mère avait été conduite sur base dans son septième mois de grossesse, très officiellement pour garantir, par la naissance d’un enfant, la souveraineté de l’Argentine sur ce territoire .

Toutefois, certaines personnes critiquent cette interprétation, en faisant observer que la Géorgie du Sud, où est née Solveig Gunbjørg Jacobsen le 8 octobre 1913, peut être considérée comme faisant partie de l'Antarctique.

Autres naissances en Antarctique[modifier | modifier le code]

L’Argentine et le Chili ont ainsi chacun de leur côté organisé des accouchements sur leurs bases, dans les années soixante-dix et quatre-vingt. Cette politique de natalité s’est poursuivie pendant quelques années et a ainsi vu naître huit Argentins et trois Chiliens[1].

Naissances argentines après Emilio

Marisa de las Nieves Delgado (27 mai 1978)

Rubén Eduardo de Carli (21 septembre 1979)

Francisco Javier Sosa (21 septembre 1979)

Silvina Analía Arnouil (14 janvier 1980)

José Manuel Valladares Solís (24 janvier 1980)

Lucas Daniel Posse (4 février 1980)

María Sol Cosenza (3 mai 1983)


Naissances chiliennes :

Juan Pablo Camacho Martino (21 novembre 1984)

Gisella Ester Cortés Rojas (2 décembre 1984)

Ignacio Alfonso Miranda Lagunas (23 janvier 1985)

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.fotolog.com/jaimeme/30908544/

Article connexe[modifier | modifier le code]