Emilio Comici

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Emilio Comici

Emilio Comici, né à le 21 février 1901 à Trieste et mort le 19 octobre 1940 à Selva di Val Gardena, est un grimpeur, alpiniste, spéléologue et guide italien qui a joué un rôle prépondérant dans l'avènement de l'alpinisme « moderne ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Emilio Comici pratique durant sa jeunesse plusieurs sports et notamment la spéléologie dans le Carso et les Alpes juliennes avant de se tourner vers la haute montagne et rétablir la suprématie italienne dans les Dolomites. Il se place au premier rang des grimpeurs en 1931 avec la « directissime » ouverte à la Civetta. Pour Comici, auteur d'une vingtaine de premières, la première idéale est « droite comme une goutte d'eau qui tombe ». Il meurt le 19 octobre 1940, victime d'une chute provoquée par la rupture d'un anneau de corde. Emilio Comici est le promoteur de la première école d'escalade italienne.

Ascensions importantes[modifier | modifier le code]

  • 1928 - Face nord de la Cima di Riofreddo (2 507 m) avec Fabjan
  • 1929 - Spigolo nord-est de la Cima di Riofreddo avec Fabjan
  • 1929 - Face nord de la Sorella di Mezzo (Punta Sorapiss, Dolomites), première voie italienne en degré VI, avec Fabjan
  • 1930 - Face ouest de la Cima di Terrarossa dai piani del Montasio
  • 1931 - Voie « directissime » sur la face nord-ouest de la Grande Civetta avec Giulio Benedetti
  • 1933 - Face nord de la Cima Grande ou « Grande cime » (2 999 m), la plus élevée et centrale cime des Tre Cime di Lavaredo, avec Angelo Dimai et Giuseppe Dimai
  • 1933 - Spigolo Giallo de la Cima Piccola ou « Petite cime » (2 857 m), la moins élevée des Tre Cime di Lavaredo, avec Mary Varale et R. Zanutti
  • 1936 - Spigolo nord-ouest de la Cima Piccola avec Mazzorana
  • 1937 - Première ascension solitaire de la face nord de la Cima Grande en trois heures et quarante-cinq minutes
  • 1939 - Face nord du Campanile Comici au Sassolungo avec Severino Casara

Publications[modifier | modifier le code]

  • Emilio Comici, Alpinisme héroïque

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gérard Bordes, Grande Encyclopédie de la Montagne, t. 3, Paris, Atlas,‎ 1976, 2400 p.