Emilie Flöge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Emilie Flöge par Gustav Klimt (1902)

Emilie Louise Flöge (30 août 1874 à Vienne - Vienne 26 mai 1952) était une styliste et créatrice de mode autrichienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Emilie Flöge était la fille du maître tourneur et fabricant de pipes en écume de mer Hermann Flöge (1837-1897), et elle apprit d'abord le métier de couturière. En 1895, Pauline la sœur la plus âgée d’Emilie ouvre une école de couture, dans laquelle Emilie travaillera. En 1899 les deux sœurs gagnent un concours de couture et prennent en commande la confection d’une robe de batiste pour une exposition.

Plus tard, Emilie devint créatrice de mode, et à partir de 1904 elle eut du succès, avec sa sœur Helene, comme femme d'affaires propriétaire du salon viennois de haute couture « Schwestern Flöge » (« Aux Sœurs Flöge ») dans la « Mariahilfer Straße » (l'une des plus grandes rues commerçantes de la ville). Dans ce salon, dessiné par l'architecte Josef Hoffmann dans le style Art nouveau, elle présentait des collections de mode qui correspondaient aux goûts de la Wiener Werkstätte. Lors de ses voyages à Londres et à Paris, elle s'informait aussi sur les dernières tendances de la mode auprès de Coco Chanel ou de Christian Dior. Elle employa jusqu'à 80 couturières aux périodes fastes.

Après l'Anschluss (1938) toutefois, Flöge perdit ses principaux clients et dut fermer son salon, autrefois rendez-vous de mode incontournable de la société viennoise. À partir de 1938, elle travailla à son domicile, 39 Ungargasse, dont elle habitait l'étage supérieur. Dans les derniers jours de la Seconde Guerre mondiale y furent détruits par le feu, non seulement la collection de vêtements de Flöge, mais aussi des objets de valeur provenant de l'héritage de Klimt (elle avait hérité de la moitié de ses biens à sa mort en 1918, l'autre moitié allant à la famille du peintre).

Emilie Flöge était une personnalité fascinante du milieu de la bohème viennoise et de la société fin de siècle. Elle était la compagne du peintre Gustav Klimt, beau-frère de sa sœur Hélène, et fréquemment invité chez ses parents ; il exécuta de nombreux portraits d'elle à partir de 1891. Des experts pensent qu'il s'est lui-même représenté avec Emilie Flöge dans son plus célèbre tableau, « Le Baiser ». Klimt dessina aussi pour le salon de Flöge quelques modèles de la tendance dite Reformkleidung (qui devait rendre les mouvements plus libres) ; mais la clientèle pour ces modèles trop « révolutionnaires » était limitée, et Flöge s'en tint plutôt à la mode conventionnelle.

En 2006 est sorti le film Klimt de Raoul Ruiz, dans lequel le rôle d'Emilie Flöge est interprété par Veronica Ferres, et celui de Gustav Klimt par l'acteur américain John Malkovich.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]