Emil Maurice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maurice.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Émile Maurice.
Bundesarchiv Bild 146-1980-073-19A, Emil Maurice.jpg

Emil Maurice : (Westermoor (Schleswig-Holstein), le 19 janvier 1897Munich, le 6 février 1972) un des premiers membres du parti nazi connu pour sa brutalité lors des combats de rue au cours des années 1920. Bien qu'il n'ait jamais dirigé la SS, il en a longtemps été considéré comme le numéro 2. Il stagna au grade d'Oberführer.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après un apprentissage en horlogerie, Emil Maurice sert partiellement entre 1917 et 1919 dans l'armée de terre bavaroise. Durant l'automne 1919, il entre au DAP et est employé par Anton Drexler dans des combats de rue. Il est un des premiers proches d'Adolf Hitler qu'il rencontre probablement en 1919. Suite à la fondation de la Sturmabteilung en 1920, Maurice devient le premier Oberster SA-Führer (chef de la SA, 1920-1921). En 1923, il devient également le commandant SA du nouveau mouvement Stabwache chargé de la protection rapprochée d'Hitler lors des rassemblements du parti.

Le 9 novembre 1923, il participe avec Hitler au putsch de la Brasserie et est emprisonné à Landsberg. Il est l'un de ceux à qui Hitler dicte Mein Kampf (1924-1925). Deux ans après, Emil Maurice devient le chauffeur du Führer. Avec Adolf Hitler, ils refondent le Stabwache en Stosstrupp, puis Schutzstaffel (SS) à la fin de l'année 1925. Maurice est alors nommé membre no 2 de la SS après Hitler. Cependant, le leadership de la SS lui échappe au profit de Julius Schreck devenu le premier Reichsführer-SS.

Il aurait eu une relation de courte durée avec Geli Raubal, la nièce de Hitler (il perd alors son emploi de chauffeur). Quand la SS est réorganisée et commence à s'affirmer en 1932, Maurice devient un officier SS senior et pourrait être éventuellement promu SS-Oberführer. Heinrich Himmler, numéro 168, devient en 1929 le nouveau Reichsführer-SS. Cette nomination, provoque la stagnation de Maurice dans les rangs de la SS. Selon certains historiens, Himmler suspecte Maurice d'être d'origine juive (son arrière-grand-père). Himmler fait pression pour l'éjection de Maurice de la SS, malgré le refus de Hitler.

Maurice fait fonction à partir de 1933 de conseiller municipal à Munich. De hautes distinctions lui sont données, entre autres choses l'insigne de parti (numéro de membre 39) d'or. Lors de la nuit des Longs Couteaux, Emil Maurice participe à la liquidation des chefs SA. Il est l'auteur du coup de feu qui abattit Edmond Heines (quoi qu'il soit dit qu'il fut emmené à Munich après son arrestation, et exécuté par un peloton d’exécution commandé par Sepp Dietrich) et son ami homosexuel (30 juin 1934). Il est également responsable de l'exécution du père Bernhard Stempfle, religieux qui connaît bien Hitler et qui a dévoilé la relation secrète avec Geli Raubal. Écarté des hauts rangs nazis, Emil Maurice est nommé, en 1937, président de la chambre de commerce de Munich. Après la guerre en 1948, il est condamné à quatre ans de travaux forcés.