Emil Loteanu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Emil Loteanu est un réalisateur et un scénariste soviétique et moldave né le 6 novembre 1936 à Clocuşna, arrondissement d'Ocnița (Roumanie, aujourd'hui en république de Moldavie) et décédé le 18 avril 2003 à Moscou où il est enterré dans le cimetière Vagankovki.

Biographie[modifier | modifier le code]

Timbre moldave de 2004

Emil Loteanu passe sa jeunesse à Bucarest, où sa mère travaillait à l'ambassade soviétique, rue Toma Stelian. Âgé de 13 ans, à la mort de son père, alors qu'entre-temps son pays natal est devenu soviétique, il franchit clandestinement la frontière et passe en URSS, chez ses grands-parents à Colincăuţi. Rattrapé par les gardes-frontières soviétiques, il est remis aux Roumains qui le renvoient auprès de sa mère à Bucarest. Ses études terminées, il présente en 1952 un dossier pour passer des examens d'admission à l'institut de théâtre et de cinéma de Bucarest, mais il est rejeté. Il demande alors la nationalité soviétique, l'obtient et rentre au village natal, en Union soviétique, décidé à faire des études cinématographiques à Moscou.

De 1953 à 1955, il étudie l'art théâtral au studio-école Vladimir Nemirovitch-Dantchenko près du Théâtre d'art de Moscou (MXAT), et à la faculté de mise en scène (VGIK), chez Grigori Rochal et Y. Guenika. Il obtient son diplôme en 1962. De 1973 à 1983, il est metteur en scène au studio Mosfilm à Moscou. Il continue à publier des poèmes (ses premiers avaient été publiés en 1949, à Bucarest, dans la revue Contemporanul), des récits et écrit des scénarios pour ses films. Il dirige les cours supérieurs de formation des scénaristes et réalisateurs où il a eu comme élève Konstantin Lopouchanski. En 1985, il rentre en Moldavie. Enseignant à l'Institut des Beaux-Arts de Chişinău, il forme, entre autres, Svetlana Toma, Grigore Grigoriu, Victor Ciutac, Maria Sahaidac, les frères Victor et Mircea Sotchi-Voinicescu. Il est élu président de l'Union des cinéastes de Moldavie, crée l'Association expérimentale de création Phoenix-M, fonde la revue de théâtre et de cinéma La Lanterne magique et réalise l'émission TV À la recherche d'une étoile. Il a été membre d'honneur de l'Académie internationale de cinéma Nike, et chevalier de l'ordre de la république de Moldavie. Il s'est marié avec l'actrice Galina Beliaïeva avec laquelle il a eu un enfant.

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Réalisateur
Scénariste

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 1969 : Artiste émérite de la RSS de Moldavie.
  • 1970 : Deuxième prix du festival de Minsk pour Ce n'est qu'un instant
  • 1972 : Grand prix du festival de San Sebastian, "Coquille d'or", pour Lautarii
  • 1972 : Grand prix du festival international d'arts et de folklore d'Italie pour Lautarii
  • 1972 : Prix "Le nymphe d'or" du festival international de cinéma de Naples pour Lautarii
  • 1976 : Grand prix du festival de San Sebastian, "Coquille d'or", pour Les Tsiganes montent au ciel
  • 1977 : Prix de la meilleure mise en scène au festival international de Belgrade pour Les Tsiganes montent au ciel
  • 1978 : Prix des spectateurs et de la presse pour le meilleur film au forum du cinéma à Milan pour Lautarii
  • 1977 : Prix du meilleur film au festival international de Prague pour Les Tsiganes montent au ciel
  • 1980 : Artiste du peuple de la RSFS de Russie.

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) Emil Loteanu sur l’Internet Movie Database