Emil Gârleanu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Emil Gârleanu

Emil Gârleanu, né le 5 janvier 1878 à Iași et mort le 2 juillet 1914 à Campulung, est un écrivain, réalisateur, scénariste et journaliste roumain.

Au cours de sa scolarité, il fut l'ami de l'écrivain roumain Jean Bart. Il entra ensuite à l'école des officiers d'infanterie dans laquelle il fit connaissance avec le scénariste et réalisateur Gheorghe Braescu. Emil Gârleanu devint lieutenant dans l'armée roumaine.

En 1908, Dimitrie Anghel, Ștefan Octavian Iosif et Emil Gârleanu organisent une réunion littéraire en 1908 sous l'appellation de "Societatea Scriitorilor Români" ("Société des écrivains roumains").

Réalisateur[modifier | modifier le code]

  • 1913 : Cetatea Neamtului (La Citadelle de Neamt)

Scénariste[modifier | modifier le code]

  • 1913 : Cetatea Neamtului (La Citadelle de Neamt)
  • 1914 : Dragoste la manastire (L'Amour du monastère) de G. Georgescu

Œuvres littéraires[modifier | modifier le code]

Opéras[modifier | modifier le code]

  • 1905 : Bătrânii (aînés)
  • 1910 : Din lumea celor care nu cuvântă (Le monde du silence/Le monde sans mots/Le monde qui ne parle pas)
  • 1910 : Nucul lui Odobac (Le Noyer à Odobac)

Autres œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1907 : Cea dintâi durere (La première douleur)
  • 1907 : Odată! (Une fois!)
  • 1908 : Într-o zi de mai (Un jour de mai)
  • 1908 : 1877,Schițe din război (Sketches de guerre)
  • 1909 : Punga (Sac)
  • 1910 : Trei vedenii (Trois visions)
  • 1910 : Amintiri și schițe (Contes et croquis)
À titre posthume 
  • 1915 : Visul lui Pillat (Le rêve de Pillat)
  • 1915 : O lacrimă pe-o geană (Une larme sur son cil)
  • 1916 : Povești din țară (Histoires dans le pays)
  • 1919 : Culegătorul de rouă (Composition de rosée)

Liens externes[modifier | modifier le code]