Emil Brunner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Heinrich Emil Brunner (23 décembre 1889, Winterthour - 6 avril 1966, Zurich) est un pasteur et théologien protestant suisse. Avec Karl Barth, c'est l'un des principaux théologiens protestants de XXe siècle et comme Barth, il appartient au mouvement de la néo-orthodoxie et de la théologie dialectique. Il est l'auteur d'une Dogmatique, en deux volumes qui fait référence.

Biographie[modifier | modifier le code]

Consacré pasteur de l’Église réformée suisse, Emil Brunner est pasteur à Obstalden, dans le canton suisse de Glaris, de 1916 à 1924. En 1924, il devient professeur de théologie systématique et pratique à l'Université de Zurich, qu'il ne quittera plus, excepté pour ses longues séries de conférences et de cours aux États-Unis et en Asie[1].

Il est à la fois proche et différent de Karl Barth. « Comme Karl Barth il attaqua la théologie moderniste rationnelle et affirma une théologie de la Révélation. Selon lui, la foi chrétienne résulte d'une rencontre entre des individus et Dieu tel qu'il est révélé dans la Bible. En essayant de maintenir une place pour la théologie naturelle dans son système, Brunner refusa d'accepter le divorce radical entre la grâce et la conscience humaine, tel que Barth le proposait. »[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Les ouvrages d'Emil Brunner sont souvent restés sans traduction française; sa dogmatique était cependant l'une de celle que les futurs pasteurs réformés français avaient le droit d'étudier. Les livres suivants ont été publiés en français .

  • Dogmatique I : La doctrine chrétienne de Dieu ISBN 978-2-8309-0379-9 ; Éditeur : Labor et Fides
  • Dogmatique II : La doctrine chrétienne de la Création et de la rédemption ISBN 978-2-8309-0381-2 ; Éditeur : Labor et Fides
  • Dogmatique III : La doctrine chrétienne de l'Église ISBN 2-8309-0383-8 ; Éditeur : Labor et Fides
  • Les Églises, les groupes et l'Église de Jésus-Christ ; ISBN 978-2-8309-1293-7 ; Éditeur : Labor et Fides
  • Le malentendu de l'Église (das Missverständnis der Kirche). Éditions H.Messeiller, Neuchâtel, 1956.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.theopedia.com/Emil_Brunner
  2. Article "Brunner, Emil" de l'encyclopédie "Columbia Encyclopedia", 6e édition (2001-2007).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]