Emer de Vattel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Emer de Vattel, né le 25 avril 1714 à Couvet et mort le 28 décembre 1767 à Neuchâtel, est un juriste suisse.

Après avoir fait des études de philosophie à Bâle, Vattel est nommé en 1747 conseiller privé d’Auguste III, Électeur de Saxe. Il rédige à cette époque son œuvre maîtresse : le Droit des gens ou principes de la loi naturelle appliqués à la conduite et aux affaires des Nations et des Souverains. Cette œuvre influença grandement le droit international et la science politique[1].

Il est notamment le père de la théorie de la protection diplomatique, élément essentiel des relations internationales.

La déclaration d'indépendance des États-Unis (1776) se fonde sur la définition donnée de l'État par Vattel : "Toute nation qui se gouverne elle-même, sous quelque forme que ce soit, sans dépendance d'aucun étranger, est un État souverain[2]".

Anecdote[modifier | modifier le code]

Une copie du livre «Le droit des gens» fut empruntée par George Washington dans une bibliothèque à New York le 5 octobre 1789 et ne fut jamais rendue[3]. Le 20 mai 2010, après 221 ans d'absence de ses rayons, la New York Society Library[4] a décidé de comptabiliser ce livre comme ayant disparu[5].

Publications[modifier | modifier le code]

Livre entièrement numérisé :

  • Est-il permis en certaines circonstances d'attenter à la vie du chef de l'État ? dialogue [des morts] entre Jules César et Cicéron, consultable sur 'Gallica'.
  • Le Droit des gens : Principes de la loi naturelle, appliqués à la conduite et aux affaires des Nations et des Souverains, vol. 1, Londres [Neuchâtel],‎ 1758, 241 p. (lire en ligne)
  • Le Droit des gens : Principes de la loi naturelle, appliqués à la conduite et aux affaires des Nations et des Souverains, vol. 2, Londres [Neuchâtel],‎ 1758, 245 p. (lire en ligne)
  • Le Droit des gens : Principes de la loi naturelle, appliqués à la conduite et aux affaires des Nations et des Souverains, vol. 3, Londres [Neuchâtel],‎ 1758, 141 p. (lire en ligne)
  • Le Droit des gens : Principes de la loi naturelle, appliqués à la conduite et aux affaires des Nations et des Souverains, vol. 4, Londres [Neuchâtel],‎ 1758, 145 p. (lire en ligne)
  • Le Droit des gens : Principes de la loi naturelle, appliqués à la conduite et aux affaires des Nations et des Souverains, vol. 1, Londres [Neuchâtel],‎ 1758, 541 p. (lire en ligne)
  • Le Droit des gens : Principes de la loi naturelle, appliqués à la conduite et aux affaires des Nations et des Souverains, vol. 2, Londres [Neuchâtel],‎ 1758, 345 p. (lire en ligne)

Notes[modifier | modifier le code]