Embouchure (hydrologie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Embouchure (géographie))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Embouchure.

Une embouchure est le lieu où un cours d'eau se jette dans un lac, une mer, un océan ou un autre cours d'eau[1].

L'embouchure peut prendre la forme d'un estuaire ou d'un delta.

Terminologie[modifier | modifier le code]

Le terme de « bouche(s) » est parfois employé comme dans le cas des « bouches du Rhône ».

Dans le cas d'un cours d'eau qui se jette dans un autre cours d'eau, on désigne par « confluence » le lieu où les cours d'eau se joignent. Le mot « confluent » est associé aux noms des deux cours d'eau concernés et n'indique pas de hiérarchie (p.e. le confluent de la Semois et de la Vierre). Le mot « embouchure » s'accompagne du seul nom de l'affluent, dont la confluence marque l'extrémité (p.e. l'embouchure de la Semoy, qui correspond au confluent de la Semoy et de la Meuse).

Description[modifier | modifier le code]

Les embouchures sont généralement des endroits de grande biodiversité car ils sont les lieux où des eaux de composition, température et vitesse différentes se rencontrent. Les nutriments et les sédiments charriés par les cours d'eau se diluent ou se déposent sur les fonds. Une embouchure est ainsi souvent prolongée sous l'eau par une zone de sédimentation ou un canyon sous-marin.

Dans le cas d'un cours d'eau qui se jette dans un lac, une mer ou un océan, son embouchure est délimitée par la zone du cours d'eau subissant l'effet des marées. La biodiversité y est encore accrue par le mélange d'eaux douces et salées formant des eaux plus ou moins saumâtres.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir "2. HYDROGRAPHIE.", sur le site cnrtl.fr

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :