Emblème de l'Italie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Emblème de l'Italie
Image illustrative de l'article Emblème de l'Italie
Détails
Adoption 1948
Écu Emblème constitué d'un engrenage gris chargé d'une étoile d'argent bordée de gueules, le tout entouré par des rameaux de chêne et d'olivier liés d'un ruban de gueules portant les mots "REPVBBLICA ITALIANA" en lettres d'or.
Cri Repubblica Italiana
Usage Présidence de la République
Gouvernement

L'emblème de l'Italie, créé en 1948 par Paolo Paschetto, est le symbole adopté par la jeune République italienne le 5 mai 1948 à la suite d'un concours public. Il remplace les armoiries de la maison de Savoie, qui avaient été du temps de la monarchie celles du royaume.

Composition[modifier | modifier le code]

Le symbole créé par Paolo Paschetto se compose d'une étoile blanche sur une roue dentée grise entourée par des rameaux de chêne et d'olivier liés d'un ruban rouge aux mots "REPVBBLICA ITALIANA" en lettres d'or.

L'étoile blanche est un symbole traditionnel de l'Italie, introduit par Napoléon Ier lors de la création du royaume d'Italie en 1804. Elle prend le nom de Stellone d'Italia et figura souvent dans les armoiries du royaume réunifié sous les Savoie. Elle sert ainsi de cimier aux grandes armes entre 1870 et 1890. Sa présence dans la composition était une des exigences du cahier des charges du concours de 1948.

La roue dentée représente le travail et le progrès. Ce choix n'étonne guère dans une Italie exsangue au sortir de la Seconde Guerre mondiale, en pleine période de reconstruction et d'industrialisation, alors que le parti communiste, par ailleurs, recueillait la sympathie d'une partie importante de la population. Avec l'étoile, elles sont entourées par une branche de chêne pour la force et une branche d'olivier, symbole de la paix.

Les armoiries de la marine[modifier | modifier le code]

les armes de la marine italienne

En plus de cet emblème national, la jeune république italienne se dota d'une composition armoriale destinée à la marine de guerre et qui fut adoptée également par la marine marchande et de plaisance. Ces armes ont été adoptées dès 1947 et se composent d'un écu écartelé des symboles des quatre grandes thalassocraties italiennes :

  • Venise, avec le lion de Saint-Marc,
  • Gênes, avec la croix de Saint-Georges,
  • Amalfi, avec la croix de Malte sur champ d'azur,
  • Pise, avec la croix pommetée sur champ de gueules.

Le bord de l'écu est composé d'une cordelière et le tout est surmonté d'une couronne rostrale.

Armoiries historiques[modifier | modifier le code]

Pour les États pré-unitaires, se référer à l'article correspondant.

Armoiries Description Période
Royaume napoléonien d'Italie
Ecartelées de l'Église, de Venise au champ d'azur et le lion portant un bonnet phrygien, de Modène et de Piemont, un pal de Milan-Visconti entre les écartelures, sur le tout d'or à la couronne antique de sable, une bordure de gueules chargée de huit anneaux d'argent. L'écu, ceint du grand collier de l'ordre de la légion d'honneur, est placé sur une aigle napoléonienne, sommée d'une étoile d'or frappée, d'un N et deux haches en sautoir, sous un manteau de sinople sommé d'une couronne royale d'or
1805-1814
Coat of arms of the Kingdom of Italy (1870).svg Royaume unifié d'Italie
De Savoie plain (une croix d'argent sur champ de gueules), l'écu entouré du collier de l'ordre de l'Annonciade et des rubans des quatre autres ordres royaux, soutenu par deux lions d'or à la tête contournée tenant chacun une lance terminée par le pavillon national et timbré d'un heaume d'or couronné de la couronne royale d'où sort un manteau de pourpre semé de croisettes d'argent et de roses d'or, le tout sous un pavillon d'azur au dome d'or, doublé d'argent, bordé d'un galon de l'ordre de l'annonciade et sommé d'une étoile d'argent rayonnant d'or.
1870-1890
Coat of arms of the Kingdom of Italy (1890).svg Royaume d'Italie
De Savoie plain, l'écu entouré du collier de l'ordre de l'Annonciade et des rubans des quatre autres ordres royaux, soutenu par deux lions d'or à la tête contournée et timbré d'un heaume d'or couronné par la couronne de fer des rois lombards, le tout sous un pavillon de gueules semé de croisettes d'argent et de roses d'or, bordé d'un galon de l'ordre de l'annonciade, frangé d'or et doublé d'hermine, le dôme de toile d'argent avec un lambeau d'azur, des rayons d'or descendant du bord supérieur entre lesquels se trouvent des flammèches alternées d'or et de gueules, le pavillon surmonté de la couronne royale et d'un gonfalon aux couleurs nationales.
1890-1929
Greater coat of arms of the Kingdom of Italy (1929-1944).svg Royaume d'Italie, période fasciste
De Savoie plain, l'écu entouré du collier de l'ordre de l'Annonciade et des rubans des quatre autres ordres royaux, soutenu par deux faisceaux de licteur au naturel dont les lanières forment des lacs d'amour, au-dessus de la devise FERT répétée trois fois et timbré d'un heaume d'or couronné par la couronne de fer des rois lombards, le tout sous un pavillon de pourpre, galonné et frangé d'or, doublé d'hermine, le dôme de toile d'argent avec un lambeau d'azur, des rayons d'or descendant du bord supérieur entre lesquels se trouvent des flammèches alternées d'or et de gueules, le pavillon surmonté de la couronne royale.
1929-1944
Coat of arms of the Kingdom of Italy (1890).svg Royaume d'Italie
Retour aux armes de 1890.
1944-1946
en concurrence avec :
Coat of Arms of the Italian Social Republic.svg République sociale italienne
Un écu tiercé en pal de sinople, d'argent chargé d'un faisceau de licteur au naturel et de gueules, sommé par un aigle romain.
1944-1945

Voir également[modifier | modifier le code]