Emanuel Weiss

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Emanuel Weiss

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Louis Capone and Emanuel Weiss.

Alias
"Mendy", "Sam Kline", "Henry Gold"
Naissance 11 juin 1906
New York, États-Unis
Décès 4 mars 1944
Sing Sing, États-Unis
Nationalité Américain

Emanuel Weiss (11 juin 1906 — 4 mars 1944) est un mafieux américain, membre de la Yiddish Connection.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a débuté comme exécuteur pour les racket dirigés par Lepke Buchalter, et devient l'un des plus proches collaborateurs de Buchalter, mais aussi son directeur des opérations immédiates, ordonnant les assassinats. Weiss était actif dans le racket dans l'industrie du vêtement.

Quand Buchalter et Jacob Shapiro sont devenus des fugitifs de la justice en 1937, Weiss a repris le poste de directeur général par intérim et s'est occupé de la charge de la masse salariale et des finances des compagnies à Buchalter.

Le 23 octobre 1935, lui et Charles Workman sont entrés dans un Palace à Newark et ont assassiné Dutch Schultz. Dans la bar du palace, Workman est passé devant Weiss et a ouvert le feu sur Schultz et ses trois associés. Tous ont été mortellement blessés. Immédiatement après la fusillade, Weiss, craignant l'arrivée imminente de la police, s'est enfui et a sauté dans la voiture. Il a ordonné au chauffeur, Seymour Schechter, de partir sans Workman, qui était resté pour achever Schultz dans les toilettes du restaurant. Par la suite, Workman a été forcé de retourner à New York seul, à pied.

Le 13 septembre 1936, Weiss, avec Louis Capone, Sholem Bernstein, Philip Cohen, James Ferraço et Harry Strauss, ont participé à l'assassinat de Joseph Rosen.

L'enquête sur l'assassinat de Rosen est resté sans réponse durant quatre ans car la police ne connaissait aucun des liens entre Rosen et la mafia. Mais en 1940, Abe Reles est devenu l'informateur du procureur de district William O'Dwyer. Reles a impliqué Weiss et ses collègues dans cet assassinat et a aidé la police à éclaircir de nombreux autres meurtres non résolus.

Weiss a fui à Kansas City, sous le nom de James W. Bell, et s'est installé comme un dirigeant d'entreprise minière, mais il a été arrêté par des agents de narcotiques en 1941 et a été renvoyé à New York, où il a été formellement inculpé pour l'assassinat de Rosen.

En fin 1941, Buchalter, Weiss et Capone ont été jugés par un jury, dans la salle d'audience du juge de Brooklyn Franklin Taylor, pour l'assassina au premier degré de Joseph Rosen. Les renseignements fournis par Reles, et aussi par Albert Tannenbaum et Max Rubin, ont abouti à un verdict de culpabilité et la peine de mort pour chacun des trois accusés.

Le samedi soir, le 4 mars 1944, Weiss, Capone et Buchalter sont exécutés sur ​​la chaise électrique à Sing Sing.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]