Emanuel Pastreich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Emanuel Pastreich

alt=Description de l'image Emanuelpastreich.jpg.
Nom de naissance Emanuel Pastreich
Naissance 16 octobre 1964
Nashville, Tennessee, États-Unis
Nationalité États-Unis
Pays de résidence Séoul, Corée du Sud
Diplôme
Profession
Professeur, Directeur

Emanuel Pastreich (chinois : 贝一明; Coréen: 임마누엘 페스트라이쉬; Japonais: エマニュエル・パストリッチ)[1] est né à Nashville, Tennessee, États-Unis en 16 octobre 1964 il est professeur américain actuellement basé en Corée du Sud. Pastreich est professeur associé à l’université Kyung Hee[2],[3] et directeur du The Asia Institute. Ses écrits portent sur la littérature classique de l’Asie de l’Est[4],[5],[6],[7] et sur les questions d'actualité en matiere de relations internationales et de technologie[8],[9].

Biographie[modifier | modifier le code]

Emanuel Pastreich est diplômé de la Lowell High School de San Francisco en 1983. En 1987, il obtint le diplôme (B.A.) en chinois de l’université Yale[10], puis s’en fut étudier pendant une année à l’étranger à l’université nationale de Taïwan[11]. Ensuite Emanuel Pastreich obtint un M.A. en littérature comparée à l’université de Tokyo en 1991[12]. Il rédigea sa thèse entièrement en japonais Edo kôki bunjin Tanomura Chikuden: Muyô no shiga (The Late Edo Letratus Tanomura Chikuden : de l’Inutilité de peindre et de la poésie). Il retourna aux États-Unis et en 1998 obtint son Doctorat d’Études sur Asie de l’Est à l’université de Harvard[13]. Il travailla comme professeur assistant à l’université de l'Illinois à Urbana-Champaign[14],[15] puis à l’université George Washington[14] et à Solbridge International School of Business[16]. À présent Pastreich tient le poste de professeur associé au College of International Studies et de l’université Kyung Hee à Séoul[2],[3].

Service public gouvernemental[modifier | modifier le code]

Emanuel Pastreich fut conseiller pour les relations internationales auprès du gouverneur de la province de Chungnam (Corée du Sud)[17], ainsi que conseiller pour les relations externes au centre de recherche de Daedeok Innopolis[18]. En 2010 et en 2012 il siégea au comité de "l’administration de la cité et des investissements étrangers" de la ville de Daejon[19],[20], une cité considérée comme le centre de la 'science belt' en Corée du Sud.

Expériences professionnelles[modifier | modifier le code]

Emanuel Pastreich est directeur de The Asia Institute, une ONG qui conduit des recherches sur les comparaisons des relations internationales, sur l’environnement[21],[22] et sur la technologie en Asie de l’Est[8]. Pastreich fut aussi directeur de KORUS House (2005-2007), un think tank pour les relations internationales basée dans l’Ambassade de Corée du Sud à Washington D.C., et rédacteur en Chef de Dynamic Korea[23],[24] un journal du Ministère Coréen des Affaires étrangères sur la culture et la société coréenne. Ses écrits incluent les livres suivants : The Novels of Park Jiwon: Translations of Overlooked Worlds, une collection de nouvelles d’un auteur pré-moderne en Corée ; The Visible Vernacular: Vernacular Chinese and the Emergence of a Literary Discourse on Popular Narrative in Edo Japan, une étude de la réception de la littérature vernaculaire chinoise au Japon ; Life is a Matter of Direction, Not Speed: A Robinson Crusoe in Korea, une description de ses expériences vécues en Corée du Sud et Scholars of the World Speak out About Korea's Future[25] une série d’interviews avec des savants tels que Francis Fukuyama, Larry Wilkerson et Noam Chomsky sur la Corée du Sud contemporaine[8].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • (en) The Novels of Park Jiwon: Translations of Overlooked Worlds (2011). Seoul: Seoul National University Press. (ISBN 8952111761).
  • (en) The Visible Mundane: Vernacular Chinese and the Emergence of a Literary Discourse on Popular Narrative in Edo Japan (2011). Seoul: Seoul National University Press. (ISBN 895211177X).
  • (ko) Insaeng eun sokudo anira banghyang ida: Habodeu baksa eui hanguk pyoryugi (Life is a Matter of Direction, Not of Speed: Records of a Robinson Crusoe in Korea) (2011). London: Nomad Books. (ISBN 978-89-91794-56-6-03810[à vérifier : isbn invalide])
  • (ko) Segye seokhak hanguk mirae reul mal hada (Scholars of the World Speak Out About Korea’s Future) (2012). Seoul: Dasan Books. (ISBN 978-89-6370-072[à vérifier : isbn invalide])
  • (ko) Han'gukin man moreu neun dareun daehan min'guk (A Different Republic of Korea—About Which Only Koreans are Ignorant) (2013). Seoul: 21 Segi Books. (ISBN 978-89-509-5108-5)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Names taken from Circles and Squares blog run by Emanuel Pastreich (19 November 2012).
  2. a et b « Faculty & Staff Homepage, College of International Studies, Kyung Hee University », Kyung Hee University (consulté le 11 avril 2013)
  3. a et b « Kyung Hee PDF CV of Emanuel Pastreich », Kyung Hee University (consulté le 11 avril 2013)
  4. « The Reception of Chinese Vernacular Narrative in Korea and Japan, Emanuel Pastreich, Kyung Hee University », Princeton University East Asian Studies Program,‎ octobre 1, 2012 (consulté le 30 novembre 2012)
  5. « East Asia Colloquium Series: The Observable Mundane: The Reception of Chinese Vernacular Narrative in Korea and Japan », Yale University, The Council on East Asian Studies,‎ octobre 3, 2012 (consulté le 30 novembre 2012)
  6. Woo-young Lee, « U.S. scholar explores Asian literature », Korea Herald,‎ juillet 26, 2011 (consulté le 1 novembre 2012)
  7. Emanuel Pastreich, « An alien vernacular: Okajima Kanzan’s popularization of the Chinese vernacular novel in eighteenth-century Japan », SJS, vol. 11, no 2,‎ 1999, p. 39–49 (lire en ligne)
  8. a, b et c Subadra Arvind, « A new kind of scholar breaks ground in Korea », Asia Times Online,‎ 1 décembre 2012 (consulté le 2 décembre 2012)
  9. « Research, Innovation, Start-up and Employment (RISE) Keynote Speakers », Korean Ministry of Science, ICT, and Future Planning,‎ 21-22 May 2013 (consulté le 7 mai 2013)
  10. B.A. degree at Yale taken from Circles and Squares blog run by Emanuel Pastreich (13 November 2012).
  11. Study abroat at National Taiwan University taken from Circles and Squares blog run by Emanuel Pastreich (15 November 2012).
  12. M.A. degree at Tokyo taken from Circles and Squares blog run by Emanuel Pastreich (13 November 2012).
  13. (en) Gi-wook Shin et Michael Robinson, Colonial Modernity in Korea,‎ 2001 (ISBN 0674005945, lire en ligne), p. 441 :

    « See Emanuel Pastreich, "The Reception of Chinese Vernacular Narrative in Korea and Japan" (PhD diss., Harvard University, 1997), pp. 49-52 »

  14. a et b Brian Mellen, « Debate about North Korea reaches students, faculty », Daily Illini,‎ 17 juillet 2006 (consulté le 13 novembre 2012)
  15. « Contact Information: Emanuel Pastreich », ACDIS, University of Illinois (consulté le 13 novembre 2012)
  16. Ian D. Simon, « Plans of Mice and Men: From Bench Science to Science Policy », Yale J. Biol. Med., Yale University, vol. 84, no 3,‎ 2011, p. 237–242 (lire en ligne)
  17. Sang-hyun Ji, « [출범 1년 충남지사 정책특보단 '허 와 실':일부 특보에 성과 편중돼 연장 운영 재고 여론.."점검 우선" », DT News,‎ 9 juin 2008 (consulté le 13 novembre 2012)
  18. « IASP 세계사이언스파크총회 D-4 대덕특구, 최종 준비 구슬땀 », ETN News,‎ 19 mai 2010 (consulté le 13 novembre 2012) : « 솔브리지 국제대학 엠마뉴엘 페스트라이쉬 교수, TP협의회 이진옥 회장, 충남TP 김학민 원장, 전경련 장국현 고문 등이다... »
  19. 2010.10.07 Appointment to Committee on City Administration for Daejeon Metropolitan City from Circles and Squares blog run by Emanuel Pastreich (13 November 2012).
  20. 2012.12.11 Appointment to Committee on Foreign Investment for Daejeon Metropolitan City taken from Circles and Squares blog run by Emanuel Pastreich (13 November 2012).
  21. Emanuel Pastreich, « On Climate, Defense Could Preserve and Protect, Rather Than Kill and Destroy », Truthout,‎ 7 mars 2013 (consulté le 8 mars 2013)
  22. (ja) Emanuel Pastreich et John Feffer, « 太平洋への転換から緑の革命へ: 気候変化を最大脅威と見なして », Huffington Post,‎ 30 mai 2013 (consulté le 3 juin 2013)
  23. Susan I. Kim, « Changes and Continuities in Second-generation Korean American Families », City University of New York, Ph.D. thesis,‎ 2007, p. 39
  24. « From Hermit Kingdom to Global Hub: Seoul Reinvents its Cultural Identity », The Korea Society,‎ mars 29, 2006 (consulté le 20 novembre 2012)
  25. Jinsu Ye, « 한국, 춘추전국 周 닮아… 주변국에 '영감' 주는 나라 될 것 », Munhwa Ilbo,‎ novembre 23, 2012 (consulté le 28 novembre 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]