Ely Halpérine-Kaminsky

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ély Halpérine-Kaminsky

Activités Écrivain
Naissance 9 avril 1858
Décès 6 décembre 1936

Ilia Halpérine-Kaminsky, né le 9 avril 1858 à Wasilków (aujourd'hui en Pologne) et mort le 6 décembre 1936, était un écrivain et traducteur franco-russe.

Naturalisé français en 1890, il fut un des plus importants traducteurs des grands écrivains en français de la fin du XIXe siècle et du début du XXe (il traduisit également, du polonais, des romans de Henryk Sienkiewicz).

Après des études à Sébastopol, il étudia à la faculté des sciences de Paris où il arriva en janvier 1880. Il fonda en 1883 le périodique bilingue Le Franco-russe, et travailla comme secrétaire pour plusieurs journaux (Nature, Revue scientifique, Science populaire, Science pour tous). Son épouse, Nina, a également traduit depuis le russe. À sa mort, en 1936, sa fille, Eugénie de Restrepo-Mejia, fonda un prix portant son nom destiné à récompenser la meilleure traduction parue dans l'année.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Le Rôle de l’art d’après Tolstoi (1898)
  • Ivan Tourguéneff d’après sa correspondance avec ses amis français (1901)
  • France et Russie, alliance économique (1904)
  • Lettres de Tourguéneff à Mme Viardot (1907)
  • Tolstoï par Tolstoï (1912)

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]