Elwin Bruno Christoffel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Elwin Bruno Christoffel

Elwin Bruno Christoffel ( à Montjoie - à Strasbourg) est un mathématicien et physicien allemand.

Vie[modifier | modifier le code]

Il étudie à l'université Humboldt de Berlin, notamment avec Dirichlet. Il soutient une thèse sur le mouvement de l'électricité dans les corps homogènes en 1856[1]. En 1859, Christoffel devient Privatdozent à l'université de Berlin. En 1862, il est nommé l'École polytechnique fédérale de Zurich où il occupe la chaire laissée vacante par le départ de Dedekind. Après un passage à la Gewerbeakademie de Berlin qui maintenant fait partie de l'université technique de Berlin, Christoffel devient professeur à l'université de Strasbourg en 1872, jusqu'à sa retraite en 1894.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Christoffel a travaillé sur les transformations conformes, la théorie du potentiel, la théorie des invariants, les tenseurs, en physique mathématique, en géodésie, et sur les ondes de choc.

Les symboles de Christoffel, le tenseur de Riemann (appelé aussi « tenseur de Riemann-Christoffel »), le noyau de Christoffel-Darboux et la transformation de Schwarz-Christoffel (en) portent notamment son nom.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « De motu permanenti electricitatis in corporibus homogeneis : dissertatio inauguralis quam consensu et auctoriate amplissimi philosophorum ordinis in alma litterarum universitate Friderica Guilelma pro summis in philosophia honoribus rite capessendis die XII. M. Martii A MDCCCLVI ».

Sur l'influence de Christoffel[modifier | modifier le code]

  • (en) Paul Leo Butzer et Franziska Fehér (éditeurs), E. B. Christoffel : The influence of his work on mathematics and the physical sciences, Birkhäuser Verlag,‎ 1981, xxv+761 p. (ISBN 3-7643-1162-2) (Contient les versions développées des présentations données lors du Symposium International Christoffel du 8-11 novembre 1979, à Aix-la-Chapelle et à Monjoie.)
  • Porträt des Monats « Portrait du mois » de la bibliothèque de l'école polytechnique de Zurich.

Œuvres choisies[modifier | modifier le code]

  • Ludwig Maurer, Adolf Krazer et Georg Faber, E. B. Christoffel : Gesammelte mathematische Abhandlungen, t. I, Teubner,‎ 1910 (lire en ligne)
  • Ludwig Maurer, Adolf Krazer et Georg Faber, E. B. Christoffel : Gesammelte mathematische Abhandlungen, t. II, Teubner,‎ 1910 (lire en ligne)

Biographies[modifier | modifier le code]