Elvira et le Château hanté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Elvira et le Château hanté (Elvira's Haunted Hills) est une comédie fantastique de Sam Irvin sorti en 2001. Cassandra Peterson y incarne, pour la deuxième fois en vedette pour le grand écran, son rôle fétiche d'Elvira.

Histoire[modifier | modifier le code]

Désireuse de monter un spectacle de French cancan à Paris (en 1851), Elvira se rend tant bien que mal en France sans-le-sou, accompagnée de Zouzou, sa bonne à tout faire. Au détour d'un chemin, elles se voient offrir le gîte par le Docteur "Bradley Bradley", le médecin du château avoisinant. C'est dans sa chambre qu'Elvira découvre sa ressemblance frappante avec "Elura", la défunte épouse du châtelain Vladimer Hellsubus (malheureusement atteint d'hyperacousie), qui - semble-t-il - aurait été frappée d'une malédiction qui pèse sur la famille depuis plusieurs générations.

Distribution[modifier | modifier le code]

Analyse[modifier | modifier le code]

Une douzaine d'années après Elvira, maîtresse des ténèbres (1988), Cassandra Peterson lance son légendaire personnage de télévision, Elvira, dans de nouvelles aventures fantastiques sur un scénario coécrit par elle-même.

Dans une volonté affichée de parodier le cinéma d'épouvante de la grande époque, ce titre se réfère plus particulièrement à la série d'adaptions par Roger Corman des nouvelles d'Edgar Allan Poe, telles que La Chambre des Tortures (1961), la Tombe de Ligeia (1964) ou La Chute de la maison Usher (1960). La vedette de ces trois films, Vincent Price, fait d'ailleurs l'objet d'une dédicace au générique de fin.

Tourné pour un budget relativement modeste, Elvira et le château hanté a, en outre, été filmé en Roumanie, ce qui explique le nombre impressionnant de techniciens roumains au générique.

Avec son rôle d'hôte dégénéré, le comédien Richard O'Brien exploite de nouveau un registre parodique qu'on lui sait de prédilection depuis sa fameuse comédie musicale culte Rocky Horror Picture Show (1975).

Autour du Film[modifier | modifier le code]

  • Les lèvres de l'acteur roumain Gabi Andronache, qui a tourné dans sa langue natale, ne sont manifestement pas synchrones avec la version anglaise. Ce défaut est devenu un des gags assumés du film.

Liens externes[modifier | modifier le code]