Elsa Morante

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Elsa Morante et Alberto Moravia à Capri.

Elsa Morante, née le à Rome et morte le (à 73 ans) dans cette même ville, est une romancière italienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elsa Morante passe son enfance dans le quartier populaire du Testaccio, à Rome. Fille d'une institutrice de confession juive et d'un employé des postes, elle est en fait reconnue par Augusto Morante, surveillant dans une maison de correction.

Dès l'âge de treize ans, elle publie des récits dans plusieurs journaux pour enfants et, à dix-huit ans, elle décide de se consacrer à l'écriture, quittant famille et études. Elle collabore à l'hebdomadaire Oggi, de 1939 à 1941.

Elle épouse l'écrivain Alberto Moravia en 1941 (le couple se séparera en 1962, sans jamais divorcer). Elle le suit dans l'exil décrété par les fascistes de 1943 à 1944.

Elsa Morante publie son roman Mensonge et Sortilège en 1948 et obtient le prix Viareggio, puis elle est lauréate du prix Strega, avec L'Île d'Arturo en 1957. Elle voyage en Espagne, en URSS, en Chine et, en 1960, aux États-Unis, où elle se lie avec un jeune peintre, Bill Morrow, qui se suicide en 1962. Elle participe ensuite à la préparation du film de Pier Paolo Pasolini L'Évangile selon saint Matthieu, sorti en 1964.

En 1974, elle publie La storia, qui suscite la polémique, puis Aracoeli en 1982. Malade des suites d'une fracture du fémur, elle tente de se suicider en 1983. Elle reçoit le prix Médicis étranger en 1984 pour Aracoeli. Elle meurt l'année suivante.

Famille[modifier | modifier le code]

Elsa Morante est la tante de l'actrice et réalisatrice Laura Morante.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Adaptations cinématographiques[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]