Elsa Godart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Elsa Godart est une essayiste française, docteur en philosophie et en psychologie née le 24 août 1978[1]. Elle enseigne à l'université, les deux disciplines, depuis 2001 (Université de Paris Est, Paris III- Sorbonne, Nanterre). Depuis quelques années, elle est spécialisée en éthique médicale et dirige un D.U. d'éthique à l'hôpital de Ville-Evrard. Elle a également créé un groupe « d'éthique Psy » à l'hôpital de la Salpêtrière (2004). Elle pratique en cabinet depuis 2003.

Elle collabore depuis 2005 à plusieurs médias (Psychologies magazine, Le Monde des religions, Nouvelles Clés, Soins Psychiatrie, Europe 1…).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Existe-t-il une Europe philosophique ?, éd. Presses Universitaires de Rennes, 2005
  • Je veux, donc je peux ,Paris, éd. Plon, 2007 (pocket, 2009)
  • Au secours, j’ai peur d’aimer, éd. Plon, 2007 (pocket, 2009)
  • Liquider mai 68 ?, Presses de la Renaissance, 2008
  • L’âme de l’Europe, éd. Plon, 2008
  • La Sincérité. Ce que l'on dit, ce que l'on est, Larousse, coll. « Philosopher », 2008.
  • Histoire de sincérité (sous la dir. de), L'Harmattan 2010.
  • Edith Stein, l'amour de l'autre, Edition de l'Oeuvre, 2011.
  • Ce qui dépend de moi, Albin Michel, 2011.
  • Être mieux avec soi-même, Michel Lafon, 2012.

Articles en ligne[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]