Elsa Bruckmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Elsa Bruckmann, née princesse Cantacuzène de Roumanie le 23 février 1865 à Gmunden et décédée le 7 juillet 1946 à Garmisch-Partenkirchen, est une salonnière allemande issue de la haute aristocratie roumaine. Elle était la femme de Hugo Bruckmann, éditeur de l'intellectuel Houston Stewart Chamberlain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Femme du monde, elle tient un salon et se fait une mission d'introduire, pendant les années 1920, l'homme politique Adolf Hitler auprès d'industriels. Lors de son incarcération en 1923 après son putsch raté, elle lui rend visite à la prison de Landsberg[1]. Il la remercie après de son arrivée au pouvoir en lui offrant, à l'automne 1934, une Mercedes[2].

L’historienne Anna-Maria Sigmund note : « En 1926, le NSDAP était au bord de la faillite. […] Elsa Bruckmann, née princesse Cantacuzène, animait à Munich un salon célèbre où elle présenta Hitler à tous ceux qui détenaient un rang, un nom et de l’influence en Allemagne. À la requête de sa femme, Hugo Bruckmann paya le loyer de Hitler et lui abandonna son palais pour recevoir ses invités. Là, les mains jointes, comme en état d’hypnose, Elsa Bruckmann écoutait ses discours »[3].

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fabrice d'Almeyda, La vie mondaine sous le nazisme, 2008, page 53.
  2. Fabrice d'Almeyda, La vie mondaine sous le nazisme, 2008, page 55.
  3. Anna Maria Sigmund, Les femmes du IIIe Reich, 2004, p. 8.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]