Elorza (Venezuela)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Elorza.
Elorza
Statue de Doña Bárbara, personnage du roman éponyme de l'écrivain vénézuélien Rómulo Gallegos, à Elorza.
Statue de Doña Bárbara, personnage du roman éponyme de l'écrivain vénézuélien Rómulo Gallegos, à Elorza.
Administration
Pays Drapeau du Venezuela Venezuela
État Flag of Apure State.svg Apure
Municipalité Rómulo Gallegos
Code postal 7011
Indicatif téléphonique 0240
Démographie
Gentilé Elorzano, Elorzana
Géographie
Coordonnées 7° 03′ 34″ N 69° 29′ 48″ O / 7.059327, -69.4966677° 03′ 34″ Nord 69° 29′ 48″ Ouest / 7.059327, -69.496667  
Altitude 95 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Venezuela

Voir la carte administrative du Venezuela
City locator 14.svg
Elorza

Géolocalisation sur la carte : Venezuela

Voir la carte topographique du Venezuela
City locator 14.svg
Elorza

Elorza est une ville du Venezuela, chef-lieu de la municipalité de Rómulo Gallegos dans l'État d'Apure.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

La ville d'Elorza est située dans les llanos sur les rives du río Arauca à une altitude de 95 mètres à la frontière avec la Colombie.

Transports et communications[modifier | modifier le code]

Elorza est reliée par la route aux localités voisines de Mantecal et Bruzual d'un côté et de la paroisse civile de La Trinidad de Orichuna et la ville de Guasdualito de l'autre. Plusieurs ponts relient les deux rives du río Arauca et un aéroport relie la région au reste du pays.

Histoire[modifier | modifier le code]

La localité est fondée en 1774 par Justo de Granada sous le nom de Mission San José de Arechuna sur les rives du río Arauca à partir d'un habitat indien tourné vers la pêche et l'agriculture.

Après la Guerre d'indépendance du Venezuela, le site qui est situé sur la frontière avec la Colombie est divisé entre les deux pays. La partie est revient au Venezuela et la partie ouest à la Colombie. Cette localité est désignée par ses habitants sous le nom de El Viento ou Paso del Viento comme le précise l'historien colombien Rogelio Guaqueta Gallardo dans son ouvrage Arauca Ciudad Bicentenaria.

Le 12 mars 1866, l'Assemblée législative de l'État souverain d'Apure décrète le changement de nom de la localité en l'honneur du colonel José Andres Elorza et El Viento devient Elorza, tandis que la partie colombienne garde son nom d'origine.

En 1938, la frontière entre la Colombie et le Venezuela est de nouveau modifiée à l'occasion de l'inauguration du pont international reliant les deux pays par les présidents vénézuélien et colombien Eleazar López Contreras et Alfonso López Pumarejo.

Le 15 novembre 1964 est créée la municipalité de Rómulo Gallegos et Elorza en devient le chef-lieu.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]